Les pendules

Fiche identité

  • Titre du livre: Les pendules
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 230
  • Édition: Le Masque

Résumé

Sheila Webb, une jeune dactylographe, se présente au domicile de Mrs Pebmarsh pour son travail. En s’installant dans  le salon, elle découvre avec effroi le corps d’un homme décédé. L’enquête de la police piétine mais heureusement, Hercule Poirot est là pour les aider.

 Avis     

Après une succession de romans déprimants, quel plaisir de retrouver la plume enjouée et vive  d’Agatha Christie dans ce nouveau crime ! Lorsqu’une jeune dactylographe qui se présente chez le client retrouve un corps assassiné dans un coin du salon, il y a de quoi faire une crise cardiaque pour cette jeune demoiselle qui se précipite dehors en hurlant. En plus, bizarrement, plusieurs pendules qui indiquent 4h13 sont posés sur la scène du crime.
La police en perd son latin. Le lecteur aussi. L’enquête est menée par Colin, un jeune agent secret sur la piste d’un réseau de trafiquants, qui se trouvait par hasard dans la rue où le meurtre a eu lieu.
Etant donné qu’il ne s’en sort pas, il fait appel à Hercule Poirot, qui, confortablement installé sur son fauteuil, se moque gentiment d’eux.
Mais je n’ai pas aimé l’alternance des points de vue ni ce jeune homme un peu présomptueux. Il n’est pas très attachant. Hercule Poirot est moins visible et se contente à la fin de leur jouer ses scènes mélodramatiques où il dévoile le coupable.
Bon, quoiqu’il en soit ce livre reste un bon moyen de détente. Je suis fan d’Agatha Christie et j’espère que d’ici quelques années j’aurai lu l’intégralité de son œuvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *