Les indiscrétions d’Hercule Poirot

Fiche identité

  • Titre du livre: Les indiscrétions d’Hercule Poirot
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 251
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Richard Abernethie est décédé brusquement d’une crise cardiaque. Après les obsèques, tout se serait passé correctement si la tante Cora n’avait pas étourdiment affirmé : « Il a bien été assassiné n’est-ce pas ? ». Quelques jours après, cette dernière est assassinée avec des coups de hachette. Hercule Poirot intervient pour résoudre ce crime.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Voici une enquête où Hercule Poirot est plus ou moins absent : il intervient tardivement et ne fait que quelques apparitions sporadiques, qui n’apportent pas forcément, à première vue, de réelle plus-value à la résolution de l’énigme. Mais méfiez-vous de l’eau qui dort, car sous ses dehors d’étranger un peu excentrique, Hercule Poirot a un œil des plus vigilants !
La psychologie des principaux concernés est bien travaillée dans l’ensemble. Chacun d’eux a tout intérêt à commettre ce crime, essentiellement parce que cet héritage arrive à point nommé : un revers de fortune suite à une malencontreuse mise au casino ou un investissement peu rentable en bourse, des nouveaux projets qui nécessitent des fonds, un train de vie dépensier…et bingo ! voilà que le vieil oncle richissime meurt subitement ! En plus, le mobile de l’ensemble des protagonistes ne tient pas la route : chacun, vu leur réel emploi du temps ce jour, aurait pu « assassiner » l’oncle Richard et ensuite la trop bavarde et curieuse tante Cora.
En tout cas, ce crime fut plutôt ingénieux et je défie tout lecteur de trouver l’assassin avant la fin de l’histoire. Pour ma part, j’étais tellement abasourdie que j’ai failli gober une mouche !
C’est une histoire agréable, avec un style d’écriture simple et une maîtrise du suspens et du rythme par l’auteur. J’aime les romans d’Agatha Christie pour ce côté détente et je vous recommande ce roman pour les après-midis pluvieux de dimanche où vous n’avez rien à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *