Le cheval pâle

Fiche identité

  • Titre du livre: Le cheval pâle
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 256
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Dans un bar de Chelsea, l’écrivain Mark Easterbrook surprend deux jeunes filles en train de se disputer. Quelques temps plus tard, il découvre que l’une d’elles, Thomasina Tuckerton, est décédée. Peu après, un prêtre qui recueillait la confession d’une dame, se fait assassiner mais on retrouve sur lui une liste de noms, qui après vérification, sont des personnes décédées. Tous ces évènements conduisent Mark Easterbrook dans l’auberge du Cheval pâle, un endroit réputé car les trois femmes qui y vivent sont adeptes du spiritisme.

 Avis    

Le résume nous indique déjà les principaux faits marquants de cette intrigue : on est embarqué dans une enquête où se mêle sorcellerie, spiritisme, organisation criminelle presque parfaite  et des victimes, tous morts de maladie.
Décrit ainsi, cela semble alléchant, mais non, cette enquête est longue et ennuyeuse. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé de persévérer dans cette lecture.  Ici, pas de Miss Marple ou de Hercule Poirot mais un certain Mark Easterbrook, un écrivain, qui se retrouve mêlé à un crime. Le personnage principal est fade, pas charismatique pour un sou, et il patauge longuement avant de dénouer l’intrigue (que j’ai, sans me vanter bien sûr, deviner depuis un moment).
Le roman est confus, bancal, avec des coïncidences bien trop grosses et peu crédibles. On dirait presque qu’il y a un panneau écrit avec la police 25 « c’est lui le meurtrier n’oubliez pas hein et voilà comment il a commis son crime».
Le style d’écriture est moins fluide, plus lourd et moins sympathique que ces principaux romans. Je pense qu’Agatha Christie a une plume faite pour des histoires courtes, c’est-à-dire pas plus de deux cents pages, mais une fois ce cap dépassé, je remarque que c’est beaucoup moins digeste .
Bon, pour conclure, ne perdez pas votre temps, c’est un roman que je ne vous recommande pas.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogA.B.C. contre Poirot – A l’hôtel Bertram – Allô, Hercule Poirot – Associés contre le crime suivi de Le crime est notre affaire – Black coffee – Cartes sur table – Christmas pudding – Cinq heures vingt-cinq – Cinq petits cochons – Destination inconnue – Dix brèves rencontres – Dix petits nègres – Drame en trois actes – Hercule Poirot quitte la scène – Je ne suis pas coupable – Jeux de glaces – La dernière énigme – L’affaire Protheroe – La fête du potiron – La maison biscornue – La maison du péril – La mort dans les nuages – La mort n’est pas une fin – La mystérieuse affaire de Styles – La nuit qui ne finit pas – La plume empoisonnée – La toile d’araignée – La troisième filleLe bal de la victoire – Le chat et les pigeons –  Le club du mardi continue – Le couteau sur la nuque – Le crime de l’Orient-Express – Le crime du golf – Le flambeauLe flux et le refluxLe major parlait trop – Le meurtre de Roger Ackroyd – Le miroir se brisa – Le mystère de Listerdale – Le mystérieux Mr Quinn – Le Noël d’Hercule Poirot – Le second coup de gong – Le secret de Chimneys – Les enquêtes d’Hercule Poirot – Les indiscrétions d’Hercule Poirot – Les pendules – Les quatre – Les sept cadrans – Les travaux d’Hercule – Les vacances d’Hercule Poirot – Le train bleu – Le vallon – L’heure zéro – L’homme au complet marron – Marple, Poirot, Pyne et les autresMeurtre au champagne – Meurtre en Mésopotamie – Miss Marple et le club du mardi – Mon petit doigt m’a dit – Mort sur le Nil – Mr Brown – Mr Parker Pyne – Mr Quinn en voyage – Mrs McGinty est morte – Némésis – N ou M? – Passager pour Francfort – Pension Vanilos – Poirot joue le jeu –  Poirot résout trois énigmes – Pourquoi pas Evans? – Rendez-vous à Bagdad – Rendez-vous avec la mortTant que brillera le jour – Témoin à charge – Témoin indésirable – Témoin muet – Trois souris – Un cadavre dans la bibliothèque – Un, deux, trois… – Une mémoire d’éléphant – Une poignée de seigle – Un meurtre est-il si facile? – Un meurtre sera commis le … – Un visiteur inattendu  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *