La troisième fille

Fiche identité

  • Titre du livre: La troisième fille
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 316
  • Édition: Le Masque

Résumé

Un matin, une jeune fille débarque chez Hercule Poirot et déclare qu’elle semble avoir commis un meurtre mais elle n’en est pas sûre. Soudain, elle change d’avis et ne souhaite plus confier son secret car elle trouve que Hercule Poirot est trop vieux.  Déprimé, il s’en va chez sa grande amie Mme Olivier, pour apprendre qu’elle a déjà rencontré cette jeune demoiselle.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Voici un Agatha Christie plaisant et qui m’a bien détendu après une semaine difficile. En plus, comme l’année se termine dans quelques heures, c’est toujours agréable de clôturer avec un auteur qu’on apprécie.  Nous retrouvons ici notre cher Hercule Poirot, en train d’enquêter sur un hypothétique meurtre déclaré par une jeune fille qui ne semble pas saine d’esprit par son entourage. Est-ce vrai ? Est-elle vraiment coupable ou sujette à des hallucinations ? Quel secret de famille se cache chez la famille Restarick ?
Hercule Poirot tourne en rond pendant un moment et se perd dans plusieurs pistes et hypothèses. On le suit  pas à pas dans ses visites, dans ses hésitations et ses doutes.  La résolution du crime est pourtant cousue de fil blanc et j’ai rapidement deviné de quoi il en retournait. C’est assez ingénieux et ça aurait pu être le crime parfait si les auteurs n’en avaient pas trop fait.
Il y a un ton très conservateur dans ce livre, qui me paraît assez drôle lorsqu’on le lit à notre époque. L’auteur se plaint des jeunes avec leurs coupes de cheveux et leurs tenues voyantes. Je me dis que si elle voyait ce qui se passe à notre époque, elle ferait une crise d’apoplexie directe.
Le style d’écriture est agréable, fluide et le livre se lit bien même si pour un Agatha Christie il est un peu long.  Bon, à déguster paresseusement allongé sur  un transat à  l’ombre des cocotiers ou bien au coin de la cheminée où brûle un bon feu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *