Témoin muet

Fiche identité

  • Titre du livre: Témoin muet
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 240
  • Édition: Le Masque

Résumé

Après sa chute dans l’escalier, Miss Emily Arundell commence à se méfier des membres de sa famille. Elle confie ses soupçons à Hercule Poirot dans une lettre datée d’avril mais ce dernier ne le reçoit qu’en juin. Entre temps, Miss Arundell, de santé fragile, est morte.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Lire Agatha Christie après un gros roman tel que celui de Murakami est une bonne transition avant d’entamer un autre projet que vous découvrirez bientôt.
Cette enquête, menée par l’inséparable duo Poirot/Hastings, semble au premier abord une cause perdue. Miss Arundell est morte suite à sa santé fragile et seule la lettre tardive reçue par Poirot titille sa curiosité et son orgueil. Le schéma est classique : il s’agit d’une vieille dame riche, dont l’entourage ne s’intéresse qu’à une chose : l’héritage colossale qu’elle laissera à sa mort. En plus, si chacun d’eux rencontre quelques difficultés financières, n’est-il pas plus intéressant de donner un petit coup de pouce au destin et de précipiter sa fin ?
Mais, je suis déçue par le dénouement car je suis convaincue qu’Hercule Poirot s’est trompé et que le coupable est resté impuni à la fin de cette histoire. En effet, quel mobile serait plus puissant qu’un héritage inespéré ? On dira de ce qu’on voudra, on me présentera tous les schémas les plus alambiqués, je suis persuadée que cette demoiselle de compagnie n’est pas si innocente et candide qu’elle semble être. Bon, comme je ne peux pas modifier cette histoire à ma guise, je me contente de cette fin surprenante mais déplaisante.
Je trouve que ce récit manque de rebondissements et d’actions et traîne un peu sur la description du caractère de chacun des protagonistes. Personne n’est réellement sympathique et on se méfie d’emblée d’eux dès les premières pages.
Je n’ai pas de remarque particulière sur le style d’écriture qui est toujours clair et agréable mais je mettrai juste un petit bémol sur les préjugés concernant les étrangers, ici le Dr. Tanios, qui ont été nombreux dans ce livre.
A lire les samedis au bord de la piscine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *