Brume

King, Stephen - BrumeFiche identité

  • Titre du livre: Brume
  • Auteur: Stephen King
  • Nombre de pages: 862
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Nous avons ici une vingtaine de nouvelles de Stephen King sur le thème de l’épouvante, du suspens et de l’horreur.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Est-il encore nécessaire de présenter Stephen King, auteur habitué à être critiqué sur ce blog depuis sa création en 2009 ? Jusqu’à maintenant, j’ai toujours cru qu’il était plus doué dans l’écriture de gros pavés que des courtes nouvelles mais ce recueil vient de réfuter en partie cette théorie.
Ces nouvelles sont de qualité inégale, mais je n’amuserai pas à les décortiquer un par un. Certains récits sont justes croustillants de terreur, insoutenables par le suspens et l’horreur qui suintent à chaque ligne.  Je mettrais dans cette catégorie la plus longue des nouvelles, « Brume », ainsi que d’autres histoires comme « Mémé, « L’excursion », « Le radeau » et « Le goût de vivre ».
Les autres nouvelles sont moyennes, voire médiocres. La plus controversée est celle de  l’étudiant qui tire sur des gens dans un campus universitaire (et qui nous rappelle les multiples massacres qui ont eu lieu aux Etats-Unis).
La plume de Stephen King est aussi affûtée et cruelle que dans ces autres romans: beaucoup de suspens, quelques  scènes violentes et une psychologie très fine des protagonistes. On sent la frayeur de George lorsqu’il est seul chez lui, on partage la terreur des quatre étudiants sur le radeau, on a peur face à cette brume opaque qui entoure le supermarché…Voilà, son talent réside dans le suspens qu’il distille goutte à goutte dans nos pensées. Mais où trouve-t-il toutes ces idées macabres ? machiavéliques ? originales et terrifiantes ?
Par contre, je note que les conclusions des nouvelles sont abruptes, et parfois il n’y en a tout simplement pas. On ressent une certaine frustration car on aimerait connaître la suite : vont-ils survivre? que va-t-il se passer ensuite ? L’auteur nous laisse imaginer les multiples fins possibles. Grrr !
En tout cas, si vous n’aimez pas les histoires tournant autour du surnaturel, de la paranoïa et de l’horreur, mieux vaut ne pas vous hasarder dans cette lecture. Par contre, si vous aimez les récits d’épouvante, je vous recommande ce recueil de nouvelles !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: 22/11/1963Ça – Docteur SleepDômeLa petite fille qui aimait Tom GordonMarche ou crèveMiseryRêves et cauchemarsSalemShining

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *