David Copperfield

Dickens, Charles - David CopperfieldFiche identité

  • Titre du livre: David Copperfield
  • Auteur: Charles Dickens
  • Nombre de pages: 1 024
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Le narrateur, David Copperfield, nous raconte sa vie depuis son enfance jusqu’à un âge avancé.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

A l’occasion du 200ème anniversaire de Charles Dickens, j’ai choisi de le fêter d’une manière spéciale en lisant  cet ouvrage. Je m’attendais à un très bon livre (bien sûr c’est un de mes auteurs préférés) et plus j’avançais dans l’histoire, plus je tournais les pages et plus, je découvrais à chaque instant une pépite d’or, un trésor, un livre fabuleux qui restera gravé dans ma mémoire.
Difficile de dire en quelques mots toute la richesse de cet ouvrage : c’est l’histoire d’une vie – comme toutes les autres – avec son lot de joies et de peines, ses hauts et ses bas, ses larmes et ses sourires. Pendant 1 000 merveilleuses pages, nous suivrons David Copperfield dans ses pérégrinations pour devenir un adulte accompli : c’est un roman d’apprentissage où, comme tout être humain, il devra faire des choix, où il commettra des erreurs, où il découvrira aussi la méchanceté des gens mais aussi leur bon cœur et leur amitié. Nous voyons l’ensemble des  évènements selon son point de vue. L’auteur arrive à lui donner un accent très réaliste et c’est avec un réel plaisir qu’on partage son enthousiasme, ses colères, sa tristesse et ses espérances.
Beaucoup de personnages gravitent autour de lui et à leur manière, ils vont l’influencer et le marquer. La plupart sont très attachants, d’autres sont détestables. Pour n’en citer qu’une poignée, je ne nommerai que la fidèle Peggotty et toute sa famille, les Murdstone, des gens cruels et sans cœur qui le feront bien souffrir, sa tante Betsy Trotwood, Agnès Wickfield, Uriah Heep, la famille Strong, Steeforth, Traddles, Salem House la pire pension de toute l’Angleterre à mes yeux, Mr. Micawber et sa famille, Dora…Il y a tant de choses à dire que je pourrais continuer ma liste et commenter chacun d’eux mais je m’arrêterai là pour vous laisser découvrir à votre aise ce roman inoubliable.
Le style d’écriture est magnifique : sur ce point, je n’ai rien à ajouter par rapport à mes autres commentaires sur Dickens. Il a une plume fantastique, un talent de conteur qui nous transporte dans son univers.
Le nombre de pages peut vous paraître effrayant. Ce n’est absolument pas un ouvrage qui se lit d’une traite ou en un week-end sans sortir de chez soi. Il faut le savourer doucement, lire seulement quelques chapitres pour apprécier chaque détail. Pour ma part, j’ai mis presque un mois pour le terminer. 
Le commentaire est long mais j’ai l’impression de ne pas avoir eu le temps de développer tout ce que je voulais vous partager. En quelques mots, un chef-d’œuvre à lire absolument !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: De grandes espérancesLa maison d’Apre-VentNicholas NicklebyOliver TwistUn chant de NoëlUn conte des deux villes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *