Raisons et sentiments

Austen, Jane - Raisons et sentimentsFiche identité

  • Titre du livre: Raisons et sentiments
  • Auteur: Jane Austen
  • Nombre de pages: 382
  • Édition: 10 x 18

Résumé

Elinor et Marianne Dashwood sont deux soeurs. Leur mère et elles vont s’établir dans le Devonshire à la suite du décès de leur père. Elles vont y faire quelques connaissances dont la famille Middleton, Mrs. Jennings, le colonel Brandon ainsi que John Willoughby.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Ce commentaire est un des plus difficiles que je dois faire car pour la première fois sur ce blog, Jane Austen – un de mes auteurs préférés – se retrouve avec une note moyenne. Pourtant j’avais entendu beaucoup de bien de cet ouvrage et je m’attendais à une belle histoire.
Effectivement elle était bien: on suit les évènements qui vont jalonnées la paisible existence d’Elinor et Marianne, toutes les deux amoureuses. Mais leur attitude est complètement opposée: Marianne attache beaucoup d’importance aux sentiments et à la passion amoureuse tandis qu’Elinor se fie plus à la raison, la tempérance et à la prudence.
J’avoue que Marianne a été ma préférée : j’ai aimé ses goûts pour la musique, les livres et la nature, son caractère impulsif, passionné mais sensible, aimant jusqu’à l’extrême. Lorsqu’elle a reçu la fameuse lettre de Willoughby, j’ai cru que mon coeur allait exploser de rage. Le seul personnage qui n’a pas trouvé grâce à mes yeux est cette perfide Lucy Steels, mais je n’en dirais pas plus de peur de tout dévoiler. En tout cas, j’ai suivi avec beaucoup d’attention et d’émotion tout ce qui leur arrivait.

Qu’est-ce qui explique alors cette note ? J’ai trouvé que l’intrigue mettait du temps à se nouer, que le rythme du livre était trop lent. L’auteur traîne beaucoup sur le quotidien et les relations sociales qui existent entre les voisins et on ressent une forte impression de déjà-vu en le lisant.  Parfois l’auteur raillait le comportement de ses contemporains, mais je sentais qu’elle restait prudente et moins caustique que dans ses autres romans. C’est un roman moins joyeux et plus mélancolique que les autres, avec un fond très moral. Le dénouement m’a semblé trop rapide, presque bâclé.
Bref, selon moi, un roman qui reste correct même s’il manque de saveur.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: EmmaL’abbaye de NorthangerLady Susan / Les Watson / SanditonMansfield ParkOrgueil et préjugésPersuasion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *