Le sumo qui ne pouvait pas grossir

Fiche identité

  • Titre du livre: Le sumo qui ne pouvait pas grossir
  • Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt
  • Nombre de pages: 96
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Jun est un adolescent révolté qui erre dans les rues de Tokyo après une fugue.  Sa rencontre avec un coach de sumo va modifier son existence.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

En panne d’inspiration sur le choix d’un livre, je me suis tournée vers ce roman pour adolescents d’Eric-Emmanuel Schmitt. C’est un auteur que je lisais beaucoup à l’époque mais que j’ai mis progressivement de côté pour découvrir d’autres écrivains.
Dans l’ensemble, cette histoire, écrite avec une plume légère et douce, est sympathique. L’intérêt quotidien que lui porte un vieux passant va sauver Jun d’une vie de clochard dans Tokyo.  Intégré dans  une école de sumo, il va  apprendre à maîtriser peu à peu ses émotions et ses sentiments.
Ce récit est trop court pour permettre à l’auteur d’évoquer pleinement la philosophie zen. Il tente de parler un peu maladroitement et surtout trop brièvement des problèmes qui entravaient la vie de Jun. L’art du sumo va l’aider à se débarrasser des pensées négatives, des préjugés et le réconcilier avec son passé et sa famille. On oscille entre livre jeunesse, fable ou conte spirituel et moral.
Le roman se lit vite même si on reste un peu sur sa faim. Je n’aime pas trop ce côté fleur bleue et ces «  happy ending hollywodiens ». Bon, c’est quand même un ouvrage accessible qui pourrait plaire à des adolescents !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: L’enfant de NoéL’évangile selon PilateMilarepaMonsieur Ibrahim et les fleurs du CoranOdette Toulemonde et autres histoires – Oscar et la dame en rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.