Milarepa

Schmitt, Eric-Emmanuel - MIlarepaFiche identité

  • Titre du livre: Milarepa
  • Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt
  • Nombre de pages: 63
  • Édition: Albin Michel

Résumé

Simon fait le même rêve toutes les nuits : il devient la réincarnation d’un homme rempli de haine envers Milarepa, un ermite tibétain. Le calvaire de cet homme sera de raconter cent millième fois son histoire avant d’être affranchi de l’existence.

Avis     Coeur-blogCoeur-blog

Je suis en train de lire un livre assez laborieux et en attendant de le finir, je vous présente ce petit ouvrage d’une soixantaine de pages. Je connais déjà bien cet auteur mais je trouve que la qualité de ces ouvrages varie très fortement : certains sont dignes d’éloges, d’autres nettement moins. Ce livre rejoint cette seconde catégorie.
C’est un récit bref, où le narrateur Simon, s’efface progressivement pour raconter la vie de Milarepa et de son oncle, histoire qui est issu d’un célèbre conte tibétain.  L’auteur introduit des thèmes liés à la religion bouddhiste : la réincarnation, la recherche du bonheur et de la sagesse, la méditation, le renoncement aux choses matérielles… Ce sont des sujets intéressants mais qui ne peuvent pas être résumés sur un nombre aussi restreint de pages, d’autant plus que l’auteur les aborde d’une façon trop légère et puérile.
Je pense que ce type d’ouvrage est surtout destiné à des adolescents. Néanmoins, j’ai senti  beaucoup de violence dans cette histoire et cela m’a beaucoup gênée.
Le style d’écriture est simple mais trop plat à mon goût.
Malgré cette critique négative, j’ai noté une belle phrase: « j’avais saisi que le bien demande plus de volonté que le mal. J’avais saisi aussi que mon corps est un navire fragile : si je le charge de crimes il sombre. Si je l’allège en pratiquent le détachement, la générosité, l’oubli de moi, il me mène à bon port. »

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: L’enfant de NoéL’évangile selon PilateMonsieur Ibrahim et les fleurs du CoranOdette Toulemonde et autres histoires – Oscar et la dame en rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *