Le géant enfoui

Fiche identité

  • Titre du livre: Le géant enfoui
  • Auteur: Kazuo Ishiguro
  • Nombre de pages: 464
  • Édition: Folio

Résumé

Cette histoire se déroule au Moyen âge quelques années après le règne du roi Arthur. Axl et Béatrice, un couple âgé, décident de quitter leur communauté pour rejoindre leur fils. Mais leur chemin est semé d’embûches.

 Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Kazuo Ishiguro est un auteur que j’affectionne et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai entamé ce roman. Je ne suis pas vraiment déçue, mais peut-être déroutée par ce roman qui se situe à la frontière de plusieurs genres : fantastique ? roman initiatique ou histoire d’amour ? conte ? roman de chevalerie ?
Le résumé nous dévoile l’essentiel donc je ne m’attarderai pas là-dessus. Tout au long du roman, nous évoluons dans une ambiance floue et ambiguë. Les péripéties vécues par Axl et Béatrice semblent parfois surréalistes étant donné leur âge et leur condition physique mais je pense qu’il faut les voir comme une allégorie. C’est celui du chemin de la vie, avec ses difficultés et ses espoirs, ses souffrances et ses oublis.
Pourquoi ce titre de géant enfoui ? Ce mot n’est évoqué qu’une fois, comme un lieu maudit le long du trajet et qu’ils ont contourné. Les interprétations sont diverses et variées mais à mon avis, il s’agit de cet amour profond et constant qui existe dans un couple, qui est là invisible mais si fort et si présent. J’ai beaucoup aimé la relation entre Axl et Béatrice et malgré certaines zones d’ombre, on ressent le profond attachement qu’ils éprouvent l’un pour l’autre.
Par contre j’ai moins apprécié la quête du dragon Querrig, les aventures vécues avec le chevalier Gauvain, Wistan le chevalier ou Edwin l’apprenti, et c’est ce qui explique ces trois coeurs.
Le style d’écriture est limpide, fluide, en un mot magnifique. L’auteur a un ton doux, poétique et sensible qui envoûte le lecteur.
Pour conclure, c’est un livre qui mérite quand même un détour pour ceux qui aiment la plume d’Ishiguro !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Auprès de moi toujoursLes vestiges du jourQuand nous étions orphelins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *