Anges et démons

Fiche identité

  • Titre du livre: Anges et démons
  • Auteur: Dan Brown
  • Nombre de pages: 720
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Le professeur Robert Langdon, spécialiste en symbologie religieuse, est convoqué par le CERN. Un physicien qui travaillait sur une matière hautement dangereuse a été assassiné et le mot Illuminati a été gravé au fer rouge sur sa poitrine. Avec l’aide de Vittoria Vetra, ils vont déchiffrer les secrets de cette confrérie disparue depuis des siècles pour tenter de retrouver la bombe à retardement caché dans le Vatican.   

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Même si je ne suis pas un fan inconditionnel de Dan Brown, j’aime ces romans parce qu’ils sont faciles à lire. Mon cerveau, bien fatigué après avoir terminé un gros classique, aspirait juste à quelque chose de rapide et sans prise de tête. Qu’on y croit ou pas n’a aucune importance, le but est de se détendre et de suivre les multiples rebondissements de ce récit, dont le schéma ne diffère pas de ces précédents best-sellers.
Robert Landgon, accompagné d’une belle et intelligente demoiselle – cette fois ci une physicienne du CERN ; décidément quel chance pour un vieux professeur d’Harvard ! hihi ! – est plongé dans une course contre la montre à travers Rome pour trouver des cardinaux kidnappés et une bombe atomique dissimulée dans le Vatican. Ces connaissances sur la confrérie des Illuminati et sa capacité à décoder les symboles vont lui permettre de mener à bien sa mission où il sera question de plusieurs morts violentes, de bombe fait à partir d’antimatière, de saut en hélicoptère, de conclave au Vatican etc.
Ce livre est digne d’un film d’Hollywood et ce n’est pas étonnant s’il a été adapté au cinéma quelque temps après sa publication. Il se lit vite, malgré quelques longueurs et des retournements de situations rocambolesques. Bon, ce n’est pas ce qu’on appelle de la grande littérature mais c’est divertissant et ludique. Pour ma part, je trouve qu’écrire un roman sur les théories du complot est une des meilleures recettes pour créer le phénomène « best-seller ». Tant mieux pour le portefeuille de l’auteur et tant pis pour ceux qui y croient, ce qui n’est pas mon cas.
Pour conclure, je vous recommande cette lecture au bord de la plage, allongé sur un transat, tout en sirotant un bon jus de corossol bien frais !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogDa Vinci codeInferno Le symbole perdu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *