Une saison à Longbourn

Fiche identité

  • Titre du livre: Une saison à Longbourn
  • Auteur: Jo Baker
  • Nombre de pages: 456
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Sarah, domestique dans la célèbre famille Bennet (celle d’Orgueils et préjugés) nous raconte son quotidien. 

 Avis     Coeur-blog

J’ai lu ce roman avec beaucoup de difficulté et sans réel plaisir. Malgré une envie d’abandonner qui m’a souvent effleurée, je suis quand même arrivée au bout.
Cette histoire se déroule dans la famille Bennet mais selon le point de vue des employés de maison. Le personnel est composé d’une intendante, Mrs Hill, et son mari; de deux servantes Sarah et Polly et d’un valet nommé James, fraîchement recruté. Ces personnages nous racontent la succession de corvées qui les attendent de l’aube jusqu’à tard le soir.
Cette histoire aurait pu être intéressante dans la mesure où les conditions de travail à cette époque étaient particulièrement ardues en l’absence de notre confort moderne.
MAIS je n’aime pas quand un roman s’adosse à un livre célèbre pour raconter l’envers du décor. Pourquoi « abîmer » ce monument littéraire ? Pourquoi entacher l’image des Bennet de la sorte ? Pourquoi inventer ce qui n’a pas lieu d’être ?
Le style d’écriture est lourd, indigeste et particulièrement ennuyeux. Les personnages sont plats, peu attachants et stéréotypés.
Même si l’auteur a beau insisté sur les tâches ingrates des domestiques comparées à la vie mondaine et facile des maîtres, on finit par se lasser devant toutes les redondances, les répétitions et les longueurs. C’est bon on a compris que les Bennet faisaient leurs besoins et se lavaient (comme la plupart des habitants de cette planète!) et que les filles avaient leurs règles (quel scoop !)
Bref, ce livre profite de la popularité d’un chef d’œuvre pour exister mais il demeure médiocre et sans aucune charme. A éviter à tout prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.