Madame Liu

Fiche identité

  • Titre du livre: Madame Liu
  • Auteur: Zhang Yihe
  • Nombre de pages: 144
  • Édition: Ming Books

Résumé

Enfermée dans un camp chinois de rééducation par le travail, la narratrice rencontre Madame Liu condamnée pour un crime.

Avis     

C’est le second roman que je lis de cet auteur, et c’est le second coup de poing.  Cette histoire est juste à couper le souffle par sa beauté, sa simplicité et aussi son humanité.
L’auteur raconte ici des faits réels, lorsqu’elle s’est retrouvée enfermée dans un camp de rééducation. On découvre son quotidien: un travail harassant dans les champs, les tortures, les humiliations et les maltraitances divers, les liens qu’elles nouent avec les autres détenus. Quel courage d’avoir survécu à cet endroit sinistre !
Lors de son séjour dans cet endroit, l’auteur recueille les confidences de Madame Liu qui a tué son mari d’une manière atroce. L’auteur n’est pas là pour chercher des réponses ou des explications ni pour faire des reproches. Elle nous présente une femme dans toute son humanité, avec toutes ses contradictions. Son crime sera son fardeau jusqu’à la fin de ces jours ; ses conséquences sont si lourdes et si terribles que seule la compassion et l’empathie sont les seules réponses.
Le style d’écriture est simple, doux mais tellement émouvant. Dans sa façon de raconter, il n’y a ni colère, ni pathétique, rien que des faits bruts de ce qu’elle a vécu et entendu. C’est un témoignage bouleversant qui mérite d’être découvert et lu.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Madame Yang Madame Zou 

Demain j’arrête

Fiche identité

  • Titre du livre: Demain j’arrête !
  • Auteur: Gilles Legardinier
  • Nombre de pages: 408
  • Édition: Pocket

Résumé

Lorsqu’elle rentre chez elle, Julie remarque son nouveau voisin à cause de son nom rigolo. Curieuse, elle tente de découvrir qui il est mais les gaffes s’enchaînent.

Avis     

Voici un roman recommandé par un membre de ma famille. Je la remercie chaleureusement car j’ai passé un moment exquis à lire les péripéties vécues par Julie. Vous me connaissez assez pour savoir que la chick-lit n’est pas mon genre de prédilection mais de temps en temps, une lecture sans prise de tête est aussi rafraîchissante.
Julie est en plein chagrin d’amour lorsqu’elle croise son nouveau voisin. En plus d’avoir un nom rigolo qui suscite sa curiosité, il est charmant, sympathique et célibataire. Son cœur s’emballe mais comment se rapprocher de lui ? Je vous laisse le soin de deviner toutes les ruses et toutes les gaffes de Julie. C’est drôle, plein d’émotions et de bons sentiments, plein de situations cocasses où l’amour et l’amitié ne sont jamais très loin. Les personnages sont sympathiques sans sombrer dans la caricature.
Si on doit classifier ce roman, ce serait dans la même catégorie que Bridget Jones.
Le style d’écriture est vif, agréable, léger et plein d’humour. Je précise que l’auteur est un homme mais il a su décrire avec brio les tempêtes émotionnelles d’une femme de vingt-neuf ans. Sans être totalement comme elle, je trouve que c’est bien exécuté. Bravo !
Bon, moral de l’histoire un bonnet péruvien est un outil nécessaire dans tout placard de jeune femme qui se respecte.