Les cosaques

Fiche identité

  • Titre du livre: Les cosaques
  • Auteur: Léon Tolstoï
  • Nombre de pages: 320
  • Édition: Folio

Résumé

Olénine quitte la vie mondaine de Moscou pour s’exiler volontairement dans le Caucase. Il y a découvre la vie rude et simple des Cosaques.

Avis     

Cela fait plusieurs années que je n’ai pas lu cet auteur qui est pourtant un de mes préférés.
Ce livre, au rythme lent et doux, décrit avec beaucoup de précision la vie des Cosaques du temps de l’auteur. Le personnage principal, Olénine, las des fastes de Moscou et surtout criblé de dettes, s’exile dans un petit village du Caucase.
Au contact des habitants, il va découvrir une existence plus champêtre : les journées interminables de chasse, le travail des champs, les soirées arrosées du village, la culture guerrière cosaque où les batailles contre les abreks sont un signe de triomphe. De plus, la beauté de Marianna, la fille de sa logeuse, lui fait tourner la tête.
Olénine est rongé par l’indécision : il ne se sent plus à sa place dans son ancienne vie faite de frivolités. En même temps, il envie à ces gens leur existence simple, paisible et au contact de la nature. Le personnage principal idéalise un peu ce paradis perdu mais se sent presque « impur » d’y être. Il se pose beaucoup de questions sur le sens de la vie : même si ce roman n’atteint pas l’envergure d’Anna Karénine au moment des monologues de Lévine, on sent déjà le questionnement philosophique de l’auteur.
J’ai aimé particulièrement les détails très réalistes sur la vie des Cosaques, le style d’écriture riche et limpide.
C’est un court roman classique à découvrir, et qui peut être un bon moyen d’entrer dans l’œuvre unique et sans égale de Tolstoï.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Anna KarénineGuerre et paixLa mort d’Ivan IlitchLa sonate à Kreutzer – Le bonheur conjugal – Le diable

Le monde de Ben

Fiche identité

  • Titre du livre: Le monde de Ben
  • Auteur: Doris Lessing
  • Nombre de pages: 189
  • Édition: J’ai lu

Résumé

Ben est un être hors du commun : ce jeune homme de dix-huit ans, qui en paraît quarante par sa musculature impressionnante et sa forte pilosité, erre dans Londres, inspirant la pitié chez les uns et la répulsion chez les autres. Manipulé par des gens mal intentionnés, il va se retrouver dans des situations compliquées.

Avis     

C’est la couverture de ce roman qui m’a attiré : j’imaginais un homme qui court vers son destin, une personne déterminée à atteindre son but. Comme je ne lis pas les résumés, j’étais très surprise du scénario car honnêtement, je m’attendais à autre chose. Quoiqu’il en soit, ce fut une belle découverte.
Ben est un jeune homme étrange qui inspire soit la pitié, soit la crainte en raison de sa carrure impressionnante, de sa force herculéenne mais aussi son caractère naïf. Les gens profitent de sa naïveté enfantine pour l’exploiter.
Comment s’adapter dans ce monde contemporain lorsqu’on est montré du doigt comme un monstre de foire ? quand on ne connaît pas les codes sociaux ? quand on est assez faible intellectuellement pour comprendre que les gens se servent de vous ? Véritable mouton à 5 pattes, Ben est balloté ici ou là au gré de la vie mais plus les évènements s’accélèrent, plus mon cœur s’est serré devant tant de cruauté, d’injustice et de méchanceté.
Le style d’écriture est léger, fluide et agréable. Le roman se lit vite. Même si certains personnages secondaires semblent assez caricaturaux, nous comprenons le message de l’auteur sur la solitude et le droit à la différence.
Un livre plein d’émotions qui mérite d’être découvert !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Victoria et les Staveney