Le seigneur des Anneaux (Tome 1 à 3)

Tolkien, J. R. R. - Le seigneur des AnneauxFiche identité

  • Titre du livre: Le seigneur des Anneaux (Tome 1 à 3)
  • Auteur: J. R. R. Tolkien
  • Nombre de pages: 1 280
  • Édition: Christian Bourgeois

Résumé

Frodon est un hobbit vivant paisiblement dans la Comté. Son oncle lui lègue un anneau le jour de son anniversaire. Or il s’avère que cet objet est maléfique et que Sauron, le Seigneur des Ténèbres, le recherche à tout prix pour conquérir la Terre du Milieu. Accompagné par ses fidèles compagnons, Frodon va mener une quête désespérée pour le détruire dans la montagne de Feu qui se trouve dans l’antre de Sauron.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Cela fait un moment que je n’ai pas mis à jour mon blog. Ce gros pavé de 1 200 pages m’a retardé ainsi que quelques désagréables exercices de finance. Je connaissais déjà très bien l’histoire étant donné que j’avais déjà lu ce livre auparavant et que j’avais déjà vu les films. Néanmoins, rien ne vaut un petit retour dans son adolescence !
J’aime beaucoup lire la fantasy mais il faut dire que ce livre surpasse de très loin tous les livres de cette catégorie. L’auteur a une imagination prolifique et on est plongé dans un univers enchanteur peuplé d’elfes, de hobbits, de nains et de magiciens. Il alterne bien les dialogues et les descriptions, si bien qu’on retarde le moment où les chapitres se terminent et on savoure chaque mot comme une friandise. En un mot, ce livre est un chef-d’oeuvre pour tous les fans de fantasy, et même pour tous ceux qui aiment lire tout simplement . Il n’y a pas vraiment de suspens dans l’histoire. C’est plutôt un récit épique, un voyage avec des compagnons différents qui nous changent de notre triste quotidien.
Les personnages sont bien élaborés et se complètement extrêmement bien. J’ai beaucoup apprécié l’amitié et le dévouement de Sam pour son maître Frodon, l’humilité d’Aragorn malgré son statut d’héritier, la fraternité qui existait entres les membres de la communauté. L’auteur met l’accent sur les thèmes du courage, de la volonté mais insiste aussi sur les méfaits de la cupidité et de l’amour du pouvoir quel qu’il soit. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas un livre moralisateur ! On se sent également un brin nostalgique en lisant ce livre : on aspire à mener une vie paisible et calme comme les Hobbits,  assis près d’une cheminée ou cultivant tranquillement son jardin. Ou bien vivre en harmonie avec la nature comme les Elfes !
Un petit bémol tout de même : la fin est assez longue et  les  descriptions des batailles sont quelques fois soporifiques !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Bilbo le hobbitMaître Gilles de Ham

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *