Le récital des anges

Fiche identité

  • Titre du livre: Le récital des anges
  • Auteur: Tracy Chevalier
  • Nombre de pages: 433
  • Édition: Gallimard

Résumé

L’histoire se déroule en 1901 à Londres. La reine Victoria vient de mourir et comme la coutume l’impose, les familles doivent se rendre au cimetière. C’est ainsi que se rencontrent Maude et Lavinia, l’une venant de la famille Colemann et l’autre de la famille Waterhouse. Une amitié naît immédiatement entre elles malgré leurs différences d’éducation et de milieux : Lavinia est élevée selon le mode traditionnel tandis que la mère de Maude est une suffragette qui se vouera entièrement à la cause féministe au péril de sa vie et de celle de son entourage.
A travers les années, ces deux familles vont vivre des  évènements tragiques qui vont bouleverser à jamais leur vie, en ce changement de siècle.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Comme vous l’avez sûrement remarqué, j’aime beaucoup cet auteur depuis que j’ai lu son premier livre La jeune fille à la perle. Depuis, je ne cesse de lire ses oeuvres pour retrouver la même sensibilité. Ici, le style de récit adopté par l’auteur ressemble à celui de La dame à la licorne. On a la vision de chacun des protagonistes selon les évènements qui se déroulent dans leur vie.
L’auteur arrive à nous insérer petit à petit dans le quotidien de ses deux familles: leurs joies, leurs peines, leurs états d’âme. On découvre également les modes de vies en Angleterre lors de ce siècle là : le rôle de l’épouse dans le foyer, les relations hommes-femmes, le mouvement des suffragettes pour que le droit de vote soit accordé aux femmes, les rituels lors d’un deuil, les convenances et les moeurs de cette époque…
Néanmoins, j’ai noté plusieurs défauts qui expliquent la note moyenne attribuée à cet ouvrage.
Tout d’abord,  les premières pages du livre sont assez difficiles: il faut s’accrocher et passer le cap de tous les dialogues, parfois très monotones,  avant de tomber sur la partie du récit un peu plus dynamique. Ensuite, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages, notamment à cause de la structure du livre. L’auteur passe très vite d’un individu à un autre et ne creuse pas assez leurs psychologies et leurs émotions. J’aurai aimé un livre  plus dense où l’auteur s’attarde plus sur chacun des membres de cette famille. De plus, je trouve que la façon de penser des deux fillettes, Maude et Lavinia, est un peu décalée par rapport à leur âge: leurs idées sont trop matures pour des enfants de sept ans ou même dix ans.
Voilà, je vous avoue que je suis un peu déçue par cet ouvrage. 

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: La dame à la licorneLa jeune fille à la perleProdigieuses créatures

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *