Le journal d’un homme de trop

Fiche identité

  • Titre du livre: Le journal d’un homme de trop 
  • Auteur: Ivan Tourgueniev
  • Nombre de pages: 89
  • Édition: Le livre de poche 

Résumé

Cette histoire est le journal d’un jeune homme malade qui se meurt peu à peu. Il emploie ces derniers moments à écrire une partie de sa vie. 

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Ce court roman, qu’on peut qualifier de nouvelle, est une jolie pépite de la littérature classique russe.
Ce journal est bref, mais n’en est pas moins intense et extrêmement bien écrit. Le narrateur dresse un portrait de lui sans concession : il se juge très durement et met en avant ses défauts et ses faiblesses. Il se décrit comme un homme « superflu », un homme de trop, inutile, presque un parasite dans la société. Pour mieux étayer son propos, il nous parle d’un événement qui a marqué son existence : c’est un voyage dans une petite ville de province où il tombe amoureux d’une jeune femme nommée Lise. Mais…
Les émotions sont extrêmement bien décrites, d’un réalisme saisissant. J’ai ressenti de la compassion pour ce protagoniste et en même temps je comprenais ces sentiments : ne pas se sentir à sa place, faire tout de travers alors qu’il est animé des meilleures intentions, regretter de n’être que cet être insipide, maladroit et timide.
Il y a une seconde nouvelle intitulé « Trois rencontres » dans l’ouvrage que j’ai lu mais elle est assez quelconque : il s’agit d’un homme qui rencontre trois fois une femme mystérieuse dont il essaie de découvrir le secret.
Le style d’écriture est limpide, clair et fluide. C’est agréable à lire, rien à voir avec mes précédentes lectures !
Pour conclure, c’est un roman méconnu de Tourgueniev qui mérite le détour !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogPères et filsPremier amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.