La liste de Schindler

Fiche identité

  • Titre du livre: La liste de Schindler
  • Auteur: Thomas Keneally
  • Nombre de pages: 535
  • Édition: Seuil

Résumé

Cette histoire est celle d’Oskar Schindler, un industriel allemand qui a réussi à sauver plusieurs Juifs en Pologne. 

Avis     

J’ai mis du temps à écrire ce commentaire car j’avais besoin de bien peser mes mots.  C’est difficile de dire qu’on n’a pas aimé un livre, surtout lorsque celui-ci évoque des sujets aussi durs comme la Shoah, les camps de travail et/ou d’extermination des Juifs, les exactions commis par les nazis.
Mais cet ouvrage m’a laissé un sentiment de malaise car malgré cet hommage vibrant à Oskar Schindler, je n’ai pas apprécié ce personnage. Tout au long de ma lecture, je me suis efforcée de le comprendre sans le juger mais je n’ai pas vraiment réussi. J’ai essayé de me dire qu’une personne ne peut être ni totalement noir ni totalement blanc, mais j’ai l’impression qu’Oskar Schindler s’est installé dans la zone « gris foncé » un peu trop longtemps. Il a vu les crimes des nazis mais il a fermé les yeux; il a sollicité maintes fois leurs faveurs pour faire fonctionner son entreprise; il s’est enrichi sur la sueur des esclaves-juifs tout en sauvant leurs vies à la fin. L’auteur insiste longuement dessus: il a sauvé des vies même si ces méthodes sont discutables. C’est sa présence au sein même du système qui a rendu son action efficace. Disons qu’à mes yeux, Oskar Schindler est un homme plein de contradictions que je n’arrive pas à réconcilier.
Ce livre décrit avec beaucoup de détails les faits qui se sont déroulés à Cracovie lorsque les nazis étaient au pouvoir. Ce qui s’est passé en Pologne et partout ailleurs est terrible, atroce et une honte pour l’humanité. Certains passages sont extrêmement durs à lire.  
Le style d’écriture est lourd, monotone et très descriptif. On sent un vrai travail de recherche historique, de recoupement de témoignages et une tentative de restitution des faits réels, ce qui fait que cet ouvrage ressemble plus à une biographie de cette époque tourmentée du XXème siècle qu’à un roman.
Même si je n’ai pas apprécié ce livre à sa juste valeur, j’estime qu’il reste indispensable pour comprendre l’étendue et l’horreur des crimes commis envers les Juifs du XXème siècle. Je n’ai pas vu le film mais je compte le visionner un jour. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.