L’Empereur-Dieu de Dune (Tome 4)

Fiche identité

  • Titre du livre: L’Empereur-Dieu de Dune (Tome 4)
  • Auteur: Frank Herbert
  • Nombre de pages: 550
  • Édition: Robert Laffont
  • Année de publication: 1981

Résumé

Plusieurs milliers d’années se sont écoulés sur Arrakis. Léto Atréides a fait le choix d’une terrible métamorphose pour diriger son Empire. Mais Siona, une descendante Atréides, fomente une rébellion pour mettre fin à sa tyrannie.

Avis     

Si le troisième tome de Dune ne m’avait pas intéressé, ce livre m’a réconcilié avec les Atréides. Grâce à sa métamorphose, Leto est devenu une créature mi-homme, mi-ver qui peut vivre des milliers d’années. Il dirige l’Empire avec tyrannie : les contre-pouvoirs sont limités, l’épice restante est distribuée avec parcimonie et au gré de son humeur. Ce climat créé de l’animosité, donc des rébellions apparaissent un peu partout, que ce soit par les Ixiens, les Tleilaxu ou même au sein de la famille Atréides.
Vous allez vous imaginer qu’il y a beaucoup de rebondissements dans ce livre : eh bien non, il traîne en longueur et il ne s’y passe pas grand-chose sauf les cinquante dernières pages. Mais étonnement, j’ai aimé ce rythme un peu lent, presque répétitif : on découvre la philosophie qui anime Leto, ses intentions et aussi le fardeau qu’il porte. Quand on est porteur de la prescience, il n’y a plus de surprise, rien que de l’ennui et un horizon plat. Ce pouvoir est une malédiction qu’il essaie d’éviter aux futures générations.
D’autres thèmes viennent aussi se greffer : la solitude du pouvoir, la futilité d’un être humain face à l’infini etc. Il y a plusieurs passages qui m’ont interpellé et m’ont fait réfléchir. Le style d’écriture est riche, plus fluide et agréable que les deux précédents tomes malgré quelques longueurs et répétitions.
En tout cas, j’ai bien fait de continuer cette série malgré un peu de découragement au tome 3. La suite viendra bientôt.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogDune (Tome 1)Le Messie de Dune (Tome 2)Les enfants de Dune (Tome 3) 

Les enfants de Dune (Tome 3)

Fiche identité

  • Titre du livre: Les enfants de Dune (Tome 3)
  • Auteur: Frank Herbert
  • Nombre de pages: 576
  • Édition: Robert Laffont
  • Année de publication: 1976

Résumé

Après la disparition de Muad’Dib dans le désert, son empire est entre les mains d’Alia, sa sœur et les deux jumeaux Leto et Ghanima. La transformation écologique s’accélère sur Arrakis mais menace l’existence de l’épice.

Avis     

Mon enthousiasme pour cette série s’est émoussé durant ce troisième tome. Pour être honnête, il y a plusieurs passages mystiques que je n’ai pas compris, des péripéties qui mettent du temps à se réaliser et des complots alambiqués dont je n’ai pas compris le but. J’ai essayé de m’accrocher tant bien que mal mais j’ai souvent perdu le fil.
L’histoire se focalise sur Leto et Ghanima, les enfants de Paul Muad’Dib. Grâce aux pouvoirs acquis dès leur naissance, ils savent que des complots se trament autour d’eux, menaçant leurs vies et la pérennité de l’empire. Ils sont jeunes, sous la protection d’adultes qui les considèrent comme des enfants pourtant ils portent le poids des vies de leurs ancêtres dans leurs souvenirs. Ils sont étranges, presque effrayants dans leur maturité et leur réflexion. J’ai préféré de loin des personnages secondaires plus sympathiques comme Duncan Idaho ou Stilgar.
L’auteur évoque plusieurs sujets : la décadence de l’empire; la tyrannie de la religion, utilisée pour manipuler les masses ; l’oubli des traditions lorsqu’une société archaïque se retrouve en contact avec d’autres cultures.
La fin du livre m’a laissé un arrière-goût amer. Leto, contrairement à son père, pense que seule la tyrannie pourra maintenir l’empire : les considérations économiques, à savoir le monopole de l’épice, aura le dessus sur la transition écologique tant rêvée.
Le style d’écriture est dense, mystique et parfois incompréhensible. Je pense qu’il me faudra quelques pincées d’épice pour en comprendre une partie.
Je ne sais pas si je continuerai cette série mais je sais que j’ai besoin d’une pause.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogDune (Tome 1)Le Messie de Dune (Tome 2)