L’étrange cas du Dr. Jekyll et Mr. Hyde

Fiche identité

  • Titre du livre: L’étrange cas du Dr. Jekyll et Mr. Hyde
  • Auteur: Robert Louis Stevenson
  • Nombre de pages: 155
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

En se promenant avec son parent éloigné, Mr. Utterson entend parler d’un incident déplorable  concernant Mr. Hyde. Or ce dernier est proche du Dr. Jekyll, un ami de longue date.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Comme je n’arrive toujours pas à finir le  gros pavé que je suis en train de lire, je me rabats sur quelque chose de plus léger. Je l’ai choisi car il est extrêmement célèbre et court.
Pour ma part, la conclusion est simple : je n’ai pas aimé. Il n’y a eu aucun suspens, aucun frisson d’horreur, ni aucune tension ressentie durant la lecture. C’est peut-être dû au fait que tout le monde sait de quoi il en retourne : ces deux individus, Dr. Jekyll et Mr. Hyde, ne sont  en réalité qu’une seule et même personne. En tout cas, l’un comme l’autre n’est pas attachant et j’ai eu l’impression d’une grande distance entre le lecteur et le narrateur.
Le style d’écriture est riche, très soutenu et parfois alambiqué. Les descriptions sont nombreuses ainsi que les longues phrases qui peuvent parfois dérouter.  C’est le style pur du XIXème siècle donc il peut rebuter certains lecteurs qui ont l’habitude du style contemporain.
Pourquoi je n’ai pas mis un cœur en moins malgré toutes ses critiques négatives ? L’idée du l’auteur était originale. Il tente de nous expliquer les faits et les frustrations qui ont conduit quelqu’un à commettre un acte abject et par l’intermédiaire de ce livre, il critique aussi la pression qu’exerce la société sur l’individu. En effet, à cause de sa vie monotone, étriqué et la réputation qu’il tenait à préserver, le Dr. Jekyll ne pouvait pas s’amuser à sa guise. L’idée de se dédoubler, d’être quelqu’un d’autre et de pouvoir agir selon ses désirs devient presque une nécessité et sur ce point, on peut comprendre son geste.
Un classique que tout le monde connaît mais que j’ai eu personnellement du mal à apprécier à sa juste valeur ! A lire quand même car il est court.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: L’île au trésor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *