Les chroniques des crépusculaires

Fiche identité

  • Titre du livre: Les chroniques des crépusculaires
  • Auteur: Mathieu Gaborit
  • Nombre de pages: 510
  • Édition: J’ai lu

Résumé

L’histoire se déroule dans le pays d’Urguemand. Lorsque le baron de Rochronde meurt, Agone, son fils, doit lui succéder. Or ce dernier n’est pas du tout enclin à suivre la voie que son père lui destine. Il préfère entrer  à « Préceptorale », une école destiné au savoir et à l’enseignement.
Dans une ultime tentative de le convaincre, le baron sanguinaire demande dans son testament à ce que Agone passe une semaine à l’école « Souffre-Jour », spécialisée dans la puissante magie et les armes. C’est à l’issue de ce séjour que le choix de son destin se fera. 

Avis     Coeur-blog

J’ai eu beaucoup d’avis positifs et même très élogieux sur ce livre, dont celui d’une amie qui me l’a vivement recommandé. Mais en le lisant, j’étais très déçue!
Premièrement j’ai trouvé le personnage principal, en l’occurrence Agone, très agaçant: il avait des pouvoirs immenses tout en étant du côté des « bons ». Il m’a paru trop parfait, trop fort, trop puissant. Le seul défaut que j’ai pu remarquer est sa naïveté, comme si l’auteur avait mis ce seul trait de caractère pour atténuer un peu les autres qualités.
Certains passages sont très lassants, surtout dans les moments où Agone s’étend à l’infini sur ce qu’il devrait faire ou pas.  Cela m’a donné l’impression que ses actions étaient seulement dictées par le hasard et qu’il ne voulait pas forcément jouer ce rôle de héros. L’organisation du livre m’a paru très complexe, surtout que l’ambiance générale était assez noire, voire macabre dans certains cas.
J’ai failli abandonner le livre plusieurs fois. 
Même si on peut noter toutes ses lacunes, on retrouve également quelques bons éléments qui font les ingrédients d’une bonne fantasy: des farfadets, des fées, une épée magique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *