L’épouvanteur (Tome 5 à 9)

Fiche identité

  • Titre du livre: L’épouvanteur (Tome 5 à 9)
  • Auteur: Joseph Delaney
  • Nombre de pages: 1 710
  • Édition: Bayard

Résumé

Dans les cinq tomes qui suivent, Tom Ward continue son apprentissage d’épouvanteur. Mais les esprits maléfiques se multiplient, d’autant plus que le Malin sévit désormais dans le Comté. 

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Il y a trois ans et huit mois, je vous présentais les quatre premiers tomes de cette série (cf. L’épouvanteur – Tome 1 à 4). Malgré le temps qui passe, je n’ai pas perdu de vue mon projet de lire l’intégralité de la série mais il a fallu attendre patiemment la publication de chaque tome. Bon, même s’il reste encore trois autres volumes avant la fin, je n’ai pas pu résister à la tentation de lire les cinq tomes suivants.
J’en ressors aussi enchantée qu’il y a quelques années. L’auteur a su donner beaucoup plus de perspective à Tom: il est toujours aussi sympathique, mais il est devenu plus mûr, plus sûr de lui, plus fort et courageux malgré un côté casse-cou et une poisse incroyable pour attirer les pires créatures de l’obscur. Les autres personnages principaux, c’est à dire Maître Gregory et Alice Deane, ont aussi évolué mais restent attachants. D’autres protagonistes viennent aussi alimenter l’intrigue et mettre du piment dans les péripéties qu’ils vont affronter durant les cinq tomes. En voici un bref aperçu : des combats contre des sorcières d’eau, une bataille contre l’Ordinn, des rencontres sinistres avec un buggane et Lizzie l’Osseuse, un affrontement avec des mages irlandais, un kretch et le Malin.
Le style d’écriture est simple, léger mais entraînant. Dès qu’on commence un chapitre, on est captivé. On a envie de connaître la suite et de plonger dans cette ambiance obscure et effrayante, peuplée des pires monstres de vos cauchemars. Encore une fois, je me demande quel est l’âge convenable pour lire ces bouquins car il y a des passages particulièrement terrifiants qui m’ont donné froid dans le dos (à mon âge quelle honte !!!).
Je ne mets pas le 5ème coeur car le 9ème tome m’a un peu déçue: Grimalkin devient la principale narratrice. Elle fait beaucoup de retour en arrière sur ses victoires passées, sur ses ambitions au sein du clan Malkin, sur son talent de tueuse. Je l’ai trouvé un peu mégalo, égocentrique et cette course-poursuite m’a un peu agacée d’autant plus que Tom n’intervient quasiment pas. Je pense que le changement de style m’a aussi déroutée.
Alors, pour conclure, je pense que ces cinq tomes en valent vraiment le coup. C’est une série très intéressante qui plaira aux adolescents et aux adultes !
Plus qu’une chose : chers éditeurs, dépêchez-vous de publier les trois derniers tomes !

 Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: L’épouvanteur (Tome 1 à 4) L’épouvanteur (Tome 10 à 13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *