L’épouvanteur (Tome 1 à 4)

Fiche identité

  • Titre du livre: L’épouvanteur (Tome 1 à 4)
  • Auteur: Joseph Delaney
  • Nombre de pages: 1 413
  • Édition: Bayard

Résumé

Thomas Ward est le septième enfant d’une famille de paysans. Comme tous ses frères, il doit quitter son foyer pour se spécialiser dans un autre métier. En effet, la ferme est petite et ses parents n’ont donc plus de travail à lui offrir. Parce qu’il a un don unique et qu’il est le septième fils d’un septième fils, il deviendra apprenti chez John Gregory, un épouvanteur, c’est-à-dire un homme qui protège le comté des esprits maléfiques comme les sorcières, les gobelins, les spectres…Mais des aventures terribles l’attendent au bout du chemin.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Cette chronique est réservée à un public plutôt jeune mais je n’ai pas résisté à l’envie de les prendre à la bibliothèque. En lisant ces livres, je me suis demandée si cet ouvrage est vraiment destiné aux enfants car certains passages sont assez terrifiants, à moins que ce ne soit moi qui suit trop sensible (je n’aime pas les maisons hantées et les monstres).
Le point positif du livre est que le lecteur ne se retrouve pas dans un monde totalement imaginaire créé par l’auteur. L’histoire se déroule dans un petit village d’Angleterre au Moyen-âge et les seuls éléments fantastiques sont les sorcières, les esprits, ce qui fait qu’on s’insère très vite dans l’ambiance du livre.
L’auteur a su donner des traits cohérents et attachants aux personnages principaux. Grâce à un style très simple qui ne s’encombre pas de détails inutiles, on arrive à ressentir l’angoisse, les sentiments et les doutes qui animent Tom : au fond, il reste un jeune garçon qui tente d’affronter ses propres peurs et qui commet également quelques erreurs.
Concernant le maître, John Gregory, il reste assez énigmatique, ce qui donne envie d’en connaître plus en lisant les autres ouvrages. Les personnages secondaires arrivent petit à petit et alimentent d’une manière dynamique l’histoire sans pourtant éclipser le rôle de Tom et de son maître.
L’auteur arrive à maintenir le suspens : on est captivé par l’histoire et on ne peut plus lâcher le livre jusqu’à la dernière page ou jusqu’au dernier tome.  Cette série m’a fait retomber en enfance et j’ai hâte de lire la suite…

 Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: L’épouvanteur (Tome 5 à 9) – L’épouvanteur (Tome 10 à 13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *