Le joueur d’échecs

Fiche identité

  • Titre du livre: Le joueur d’échecs
  • Auteur: Stefan Zweig
  • Nombre de pages: 94
  • Édition: LGF

Résumé

Sur un paquebot quittant New-York à destination de Buenos Aires arrive le champion du monde des échecs, Mirko Czentovic. Un passager, curieux de le connaître un peu plus, finira par l’attirer dans plusieurs parties d’échecs avec quelques membres de la croisière. Alors que ces derniers semblaient gagner, un mystérieux personnage intervient brusquement.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

J’ai souvent entendu parler de cette nouvelle mais j’ai toujours différé le moment où je le lirais. Eh bien je regrette d’avoir retardé cette lecture extrêmement agréable. Le résumé paraît déjà dévoilé une partie de l’intrigue mais détrompez-vous car beaucoup de choses ne sont pas révélés. Tout d’abord, pour ceux qui souhaiteraient le lire, je les conseille vivement de ne pas tenir compte de ce commentaire, qui pourrait révéler certains détails.
C’est une histoire qui est triste tout étant palpitant. On ressent vraiment l’angoisse du personnage principal, la fébrilité qui l’envahit durant ces « parties d’échecs », le démon du jeu qui le poursuit sans relâche. Mais si on n’y réfléchit bien, cette lutte est métaphorique et traduit  le besoin de liberté face à l’oppression et la cruauté nazi. D’ailleurs, le type de torture décrit dans ce livre est vraiment diabolique et dépasse l’entendement humain.
Le style d’écriture est vraiment magnifique : tout en étant très fluide, l’auteur utilise un vocabulaire riche, des phrases qui s’agencent bien, de belles descriptions, des évènements qui s’enchaînent à merveille. Cette nouvelle est vraiment un condensé d’art, de talent et de réflexion !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Amok suivi de Lettre d’une inconnueVingt-quatre heures de la vie d’une femme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *