L’amour dure trois ans

Fiche identité

  • Titre du livre: L’amour dure trois ans
  • Auteur: Frédéric Beigbeder
  • Nombre de pages: 194
  • Édition: Gallimard

Résumé

Marc vient de quitter sa femme Anne après trois ans de mariage. A un enterrement, il rencontre Alice avec qui il vivra une nouvelle histoire.

Avis     Coeur-blog

Il y a des livres qui laissent une sensation inoubliable et d’autres qui méritent de rester au fond des tiroirs d’un éditeur. Selon moi, ce livre fait partie de la seconde catégorie et je regrette d’avoir lu un autre ouvrage de cet auteur.
Le titre paraît alléchant et cynique mais le contenu est totalement vide car on a un ensemble éclectique de tous les genres : entre les scènes pornographiques, il y a des envolées lyriques et romantiques, des tirades sur l’inutilité du mariage et la lassitude dans l’amour conjugal, des dialogues creux, un peu de tragique et de mélodrame pour attirer la pitié du lecteur, un chapitre assez dégoûtant sur une cuite …et surtout beaucoup de narcissisme de l’auteur. On dirait qu’il ne peut pas s’empêcher de parler de lui : soit il se vante de ses soirées, soit il étale avec ostentation les biens qu’il possède. Mais le comble c’est lorsqu’il dissémine dans son ouvrage plusieurs références culturelles et pseudo-scientifiques histoire de remplir le vide et d’allonger les paragraphes: entre des citations de personnages célèbres ou d’ouvrages célèbres (si vous remarquez bien, il copie le style d’Albert Cohen dans un certain chapitre), il nous propose une explication « scientifique » du phénomène de l’attirance physique et même un paragraphe entier sur les fameuses playlists à écouter !
La construction de l’ouvrage est décousue : les paragraphes n’ont aucune suite logique et c’est la même chose pour les chapitres. En outre, le personnage est vraiment détestable et n’attire pas du tout la sympathie. Ces arguments restent superficiels, un brin cynique et il use et abuse des clichés de toutes sortes.
Le seul point positif est que le style d’écriture est très léger, donc l’ouvrage se lit extrêmement vite. Quoiqu’il en soit,  je ne vous le recommande absolument pas car ce serait perdre inutilement son temps!

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: 99 francs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *