L’alchimiste

Coelho, Paulo - L'alchimisteFiche identité

  • Titre du livre: L’alchimiste
  • Auteur: Paulo Coelho
  • Nombre de pages: 190
  • Édition: J’ai lu

Résumé

Santiago est un berger en Andalousie. Suite à plusieurs songes qu’il a fait,  il part à la recherche d’un trésor  enfoui près des Pyramides. 

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Une fois qu’on a terminé un livre aussi magistral qu’ Anna Karénine, les autres lectures paraissent pâles à côté. Il a donc été très difficile pour moi de mettre une note objective à cet ouvrage étant donné que je reste encore sous l’influence de Tolstoï. Ce livre m’a été recommandé par une amie il y a un an de cela et c’est seulement maintenant que je l’ai lu. Il y a beaucoup d’aspects que j’ai aimé et d’autres nettement moins.
C’est surtout un roman d’apprentissage : Santiago, en quittant son travail de berger, va progresser petit à petit vers l’écoute de son cœur et de son rêve. Il y a des moments que j’ai apprécié dans sa quête, notamment lorsqu’il travaillait à améliorer la boutique de cristal. Mais les rencontres avec l’Alchimiste, le roi de Salem m’ont paru enfantins et hors de propos.
Il y a beaucoup de mysticisme dans cet ouvrage : l’auteur parle de Légende personnelle, de Langage du Monde, de Pierre Philosophale ou de l’Elixir de longue vie, de signes… Je n’aime pas trop ce genre de thèmes, pas parce que je suis sceptique, mais parce que je crois en Dieu selon un point de vue chrétien.
Toutefois, cela ne m’a pas empêché de savourer plusieurs sujets qu’aborde l’auteur : il nous pousse à écouter notre cœur et nos rêves et à profiter de l’instant présent.  J’aimerai vous partager certains passages que j’ai aimé : « C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante » ou bien « Si tu fais attention au présent, tu peux le rendre meilleur. Et si tu améliores le présent, ce qui viendra ensuite sera également meilleur ». Et enfin, une des plus belles citations : « Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c’est la peur d’échouer. »
Je pense qu’il y a des éléments intéressants dans cet ouvrage, à condition de séparer le bon grain de l’ivraie et d’aller au-delà du conte candide et parfois puéril. Un autre point négatif est le style d’écriture : il est très simple, voire même un peu trop à mon goût et aussi certains passages se répètent trop souvent.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog:  AdultèreMaktub – Sur le bord de la rivière Piedra 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *