Chronique des temps obscurs (Tome 1 à 6)

Fiche identité

  • Titre du livre: Chronique des temps obscurs (Tome 1 à 6)
  • Auteur: Michelle Paver
  • Nombre de pages: 2 446
  • Édition: Le livre de poche Jeunesse

Résumé

Cette histoire se déroule 6 000 ans avant notre époque, au nord-ouest de l’Europe. Torak et son père mènent une vie de chasseurs dans la Forêt, bivouaquant seulement quelques jours au même endroit. Mais un démon s’empare de l’âme d’un ours et  tue sauvagement son père. Torak n’a qu’une seule alternative : pour sauver la Forêt, il doit aller à la Montagne profonde trouver l’Esprit du monde.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Il a suffi que je jette un coup d’œil sur la belle couverture soignée et bien dessinée de ce livre pour que je sois prise dans les filets de cette série de 6 tomes, initialement destinée à un public jeune.  J’en ressors avec un avis positif, même si quelques points m’ont agacé.
Cette histoire raconte les aventures menées par Torak, un garçon d’une douzaine d’années, qui se retrouve orphelin du jour au lendemain. On retrouve les éléments caractéristiques d’une fantasy : un jeune héros dont le destin est marqué par une prophétie (encore et toujours cette FAMEUSE prophétie, ils ne peuvent pas sortir autre chose comme argument?), qui affrontera de multiples dangers et des ennemis féroces qui sont prêts à tout. Il sera accompagné dans sa quête par Renn, une fille du clan des Corbeaux, et par un loup qu’il a sauvé. En plus, Torak est doté de pouvoirs qu’il ignore pour le moment, mais qui l’aideront.
Au sujet des personnages principaux, je dirais que si Torak était au début attachant, il m’a paru, au fur et à mesure des tomes, trop impulsif, égoïste, irréfléchi et implacable. Je l’ai moins apprécié, lui préférant Renn, sa fidèle amie. Les personnages secondaires sont bien travaillés mais peu nombreux.
Si la trame du récit reste classique et sans surprise (un mélange de Harry Potter et d’Assassin royal),  le décor lui est original: l’histoire se déroule au cours de la Préhistoire, avec des descriptions intéressantes sur le mode de vie des clans, sur les croyances mystiques, sur les relations sociales qui se tissent dans et entre les différentes tribus, sur la perception de la nature et de la chasse.  
Quoiqu’il en soit, ce livre reste assez addictif. Le style d’écriture est très simple, agréable à lire et très accessible pour des enfants entre 10-12 ans. Néanmoins, j’ai quand même senti quelques longueurs à partir du troisième tome.
Conclusion : un bon livre pour rendre vos adolescents accros !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *