Cacao

Amado, Jorge - CacaoFiche identité

  • Titre du livre: Cacao
  • Auteur: Jorge Amado
  • Nombre de pages: 153
  • Édition: Edition 84

Résumé

Le narrateur nous raconte la vie quotidienne d’un ouvrier dans une plantation de cacao au Brésil.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Je ne connais pas encore très bien la littérature sud-américaine mais un de mes projets pour l’année 2013 est de découvrir ces plus grands auteurs. J’ai commencé par ce court roman du célèbre Jorge Amado et je vous annonce que je suis conquise.
L’auteur nous plonge dans la vie du narrateur, fils d’un entrepreneur qui s’est fait dépouiller sa fortune par un oncle sans scrupules. Il devient ouvrier à l’usine puis part travailler dans une plantation de cacao appartenant à Mané-la-Peste, un riche propriétaire cruel, cupide et sans scrupules. C’est ainsi qu’il sera confronté à la misère des travailleurs, à leurs terribles conditions de vie qui s’apparentent presque à de l’esclavage ainsi qu’aux abus des propriétaires fonciers. 
La vie des femmes reste encore plus sordide : soit elles sont ouvrières et ont des conditions de travail aussi dures que celles des hommes ; soit elles sont prostituées, vendent leur corps et s’exposent au mépris et à la maladie ; soit elles subissent l’assiduité des propriétaires et de leurs fils, qui n’hésitent pas à profiter de leur position pour les violer. Mais heureusement, la solidarité et l’amitié viennent contrebalancer légèrement cette vie presque sans espoir. Parfois, mais très rarement, les rapports de force s’inversent, comme celui d’Honorio homme de main qui connaît des éléments compromettants sur le propriétaire et qui en profite pour maintenir son emploi et demander quelques avantages.
Ce roman a des accents de Germinal par la dénonciation du système d’exploitation des ouvriers. Mais il est aussi très proche aussi des raisins de la colère de John Steinbeck par l’utilisation du parler des travailleurs et par l’accent mis sur l’injustice et l’oppression des plus faibles. Le style d’écriture est très simple, sans détails superflus, mais émouvant et juste.
C’est un livre que je vous  conseille vivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *