Jeux de glaces

Fiche identité

  • Titre du livre: Jeux de glaces
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 222
  • Édition: Le Masque

Résumé

Inquiète de son état de santé, Miss Marple part rendre visite à sa vieille amie d’enfance Carrie-Louise.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Voici une courte enquête où intervient Miss Marple. Parce qu’elle se fait du souci pour son amie, cette dernière lui fait une visite de courtoisie dans son manoir. C’est ainsi qu’elle sera confrontée à un meurtre. Qui a assassiné M. Gulbrandsen et pourquoi ? Comment s’est déroulé le crime alors que la plupart des protagonistes semblaient être au même endroit au moment du crime ?
L’auteur nous emmène sur des fausses pistes dans cette enquête où deux points sont essentiels : d’abord les suspects viennent d’une famille recomposée assez spéciale, où règnent des tensions, des conflits et des jalousies. Ensuite, une institution de jeunes délinquants jouxte le manoir, donc cela peut être également une piste à explorer.
Bref, il faut faire travailler ses petites cellules grises pour résoudre ce crime.
Sinon, étant donné le nombre conséquent de romans d’Agatha Christie que j’ai lu, je trouve que le style d’écriture de ce livre ne change pas : il reste agréable, fluide et léger.
Pour conclure, une enquête facile à lire pour se détendre un peu après une dure journée de travail !

La mère

Fiche identité

  • Titre du livre: La mère
  • Auteur: Pearl Buck
  • Nombre de pages: 222
  • Édition: Le livre de poche 

Résumé

Cette histoire est celle de la vie quotidienne d’une paysanne chinoise.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Cette histoire m’a profondément touchée, peut-être parce que je vis actuellement une étape nouvelle de ma vie grâce à la maternité.
Il s’agit ici de la vie d’une paysanne chinoise, rythmée par les saisons, les grossesses et le travail quotidien dans les champs.
Quelle rude existence où ne semble percer aucun rayon de soleil, aucun espoir ou changement notable ! Son équilibre précaire est brisé par la fuite de son mari : toute seule elle devra assumer la charge de ses trois enfants en bas âge ainsi que de sa vieille belle-mère souffrante. Comment sauver les apparences face à l’abandon de son conjoint ? Comment joindre les deux bouts ? Chaque jour se ressemble : travailler la terre, vendre les récoltes et verser sa part au propriétaire de la terre, s’occuper de la famille…Les années passent avec de nouvelles épreuves qui viennent l’ébranler. Tout ce qu’elle vit est si réaliste, et pourrait être les conditions de vie des milliers de femmes de nos jours qui vivent dans la misère.
Le personnage principal – dont le nom n’est jamais cité – est une femme courageuse qui essaie de rester digne malgré les difficultés quotidiennes et les drames. Elle est parfois maladroite dans son attitude envers ses enfants et les autres mais elle reste une « mère » qui se bat tous les jours pour les siens.
Le style d’écriture est agréable et simple mais peut rebuter certains car il n’y a qu’une succession de descriptions dans ce roman.
Pour conclure, une lecture émouvante que je recommande vivement !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Vent d’Est, vent d’Ouest