Hier

Fiche identité

  • Titre du livre: Hier
  • Auteur: Agota Kristof
  • Nombre de pages: 160
  • Édition: Points

Résumé

Tobias est originaire d’un petit village où sa mère était prostituée. Après un geste inconsidéré, il fuit son pays. Mais trouvera-t-il la paix ailleurs ?

Avis     

Ce livre commence d’une manière étrange et confuse. On ne comprend pas bien ce qui se passe : est-ce un suicide ? le délire d’un fou ?
Curieuse, je continue à lire et découvre une histoire à plusieurs facettes : celle d’un enfant pauvre, avec une mère qui est la prostituée du village ; celle d’un homme exilé dans un autre pays qui mène une vie monotone et routinière ; celle d’un amoureux fou d’une amie d’enfance.
L’auteur évoque ces trois sujets avec beaucoup de pudeur. Ces mots sonnent justes, ces phrases sont finement ciselés sans sombrer dans le pathétique. On ressent avec beaucoup d’intensité les émotions et les sentiments du personnage principal : les hontes et les humiliations à cause de sa mère prostituée, la fuite vers un autre pays après un geste inconsidéré, le travail abrutissant dans une usine de pièces, la solitude, la solidarité entre immigrés et toujours l’obsession de son ami d’enfance qui miraculeusement apparaît.
Qu’est-ce que c’est beau à lire ! Je me suis même demandé si Line n’était qu’un songe, une illusion du personnage principal pour effacer ce quotidien morose.
En tout cas, c’est un livre court que je recommande vivement si vous voulez découvrir cet auteur avant de vous lancer dans La trilogie des jumeaux.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: La trilogie des jumeaux

La supplication

Fiche identité

  • Titre du livre: La supplication
  • Auteur: Svetlana Alexievitch
    • Nombre de pages: 249
  • Édition: J’ai lu

Résumé

Que sait-on de Tchernobyl, cette catastrophe nucléaire de 1986 ? L’auteur recueille ici plusieurs témoignages des survivants.

Avis     

Ce roman est un coup de poing dans le cœur, un livre qui ne peut laisser personne indifférent.
L’auteur, à travers ses différents témoignages, nous montre qu’en plus d’être une catastrophe écologique, les conséquences humaines et sociales sont dramatiques.
Peu de gens étaient conscients de l’ampleur de la catastrophe à cause du manque d’information mais surtout à cause de l’opacité du gouvernement à ce sujet. Cette situation a détruit tellement de vies.
Les paysans qui ont été chassés de leur terre ne comprenaient pas le danger de ces radiations.  Évacués d’urgence, ils ont perdu du jour au lendemain leurs biens. Plusieurs sont retournés vivre là-bas.
Les soldats et autres personnes envoyés sur le terrain pour les travaux de la centrale nucléaire y sont allés par bravoure, par héroïsme ou par ignorance mais tous sans équipement de protection adéquat. Le prix qu’ils ont tous payé est terrible car c’est leur vie qui a permis de minimiser les dégâts occasionnés.
Les victimes sont des simples gens comme vous et moi: des familles qui vivaient à côté de la centrale, des soldats, des étudiants réquisitionnés, des exilés des anciens pays de l’URSS, les générations suivantes qui ont des enfants malades ou difformes etc. Il y a beaucoup de douleur dans ces récits, de la souffrance, de l’incompréhension, de la colère mais aussi de l’amour, de l’humanité et du courage.
Le style d’écriture semble parfois flou car l’auteur recueille ici des témoignages bruts avec son lot d’hésitations, de propos décousus et d’interruptions. Mais elle nous restitue avec brio chacun de ces récits de vie sans une fois s’immiscer. C’est beau à lire, cette chorale de plusieurs fois, ces cris déchirants….
Ce livre est un témoignage bouleversant sur les gens qui ont subi cette catastrophe. C’est une lecture exigeante, qui nécessite un cœur bien accroché mais il me semble indispensable.  A lire  de toute urgence!
Par ailleurs, y a-t-il un livre semblable sur Fukushima ?

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogLa fin de l’homme rouge