La supplication

Fiche identité

  • Titre du livre: La supplication
  • Auteur: Svetlana Alexievitch
    • Nombre de pages: 249
  • Édition: J’ai lu

Résumé

Que sait-on de Tchernobyl, cette catastrophe nucléaire de 1986 ? L’auteur recueille ici plusieurs témoignages des survivants.

Avis     

Ce roman est un coup de poing dans le cœur, un livre qui ne peut laisser personne indifférent.
L’auteur, à travers ses différents témoignages, nous montre qu’en plus d’être une catastrophe écologique, les conséquences humaines et sociales sont dramatiques.
Peu de gens étaient conscients de l’ampleur de la catastrophe à cause du manque d’information mais surtout à cause de l’opacité du gouvernement à ce sujet. Cette situation a détruit tellement de vies.
Les paysans qui ont été chassés de leur terre ne comprenaient pas le danger de ces radiations.  Évacués d’urgence, ils ont perdu du jour au lendemain leurs biens. Plusieurs sont retournés vivre là-bas.
Les soldats et autres personnes envoyés sur le terrain pour les travaux de la centrale nucléaire y sont allés par bravoure, par héroïsme ou par ignorance mais tous sans équipement de protection adéquat. Le prix qu’ils ont tous payé est terrible car c’est leur vie qui a permis de minimiser les dégâts occasionnés.
Les victimes sont des simples gens comme vous et moi: des familles qui vivaient à côté de la centrale, des soldats, des étudiants réquisitionnés, des exilés des anciens pays de l’URSS, les générations suivantes qui ont des enfants malades ou difformes etc. Il y a beaucoup de douleur dans ces récits, de la souffrance, de l’incompréhension, de la colère mais aussi de l’amour, de l’humanité et du courage.
Le style d’écriture semble parfois flou car l’auteur recueille ici des témoignages bruts avec son lot d’hésitations, de propos décousus et d’interruptions. Mais elle nous restitue avec brio chacun de ces récits de vie sans une fois s’immiscer. C’est beau à lire, cette chorale de plusieurs fois, ces cris déchirants….
Ce livre est un témoignage bouleversant sur les gens qui ont subi cette catastrophe. C’est une lecture exigeante, qui nécessite un cœur bien accroché mais il me semble indispensable.  A lire  de toute urgence!
Par ailleurs, y a-t-il un livre semblable sur Fukushima ?

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogLa fin de l’homme rouge

Les braises

Fiche identité

  • Titre du livre: Les braises
  • Auteur: Sandor Marai
  • Nombre de pages: 224
  • Édition: Le livre de poche

Résumé

Dans un château en Hongrie, un vieux général à la retraite reçoit un courrier qui lui annonce l’arrivée de son ami Conrad qu’il n’a pas revu depuis quarante ans.

Avis     

C’est le second roman que je découvre de cet auteur, et c’est aussi un second coup de cœur.
Ce récit est celle d’une rencontre entre deux amis d’enfance qui ne se sont pas vus depuis plusieurs années. Que s’est-il passé pour que leur amitié cesse brusquement ?
Cette confrontation, ce long monologue dévoile peu à peu les secrets, les non-dits et le passé qui les poursuit tous les deux. Conrad joue un peu le rôle de catalyseur : il parle peu et écoute les tourments qui ont rongé son ami Henri depuis quarante ans.
L’auteur a une plume envoûtante, riche, à la fois douce et incisive. Il sait manier les mots, décrire les angoisses et la solitude, partager les sentiments des personnages. C’est beau ! Cette histoire laisse un arrière-goût amer, une impression de gâchis. On en ressort avec une certaine mélancolie.
Pour conclure, il est temps de vivre, de pardonner, d’abandonner les rancœurs pour ne pas devenir comme ces deux vieillards décrépits hantés par leurs fantômes !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Le premier amour