Notre famille

Fiche identité

  • Titre du livre: Notre famille
  • Auteur: Akhil Sharma
  • Nombre de pages: 220
  • Édition: Editions de l’Olivier

Résumé

Ajay quitte l’Inde avec sa mère et son frère pour rejoindre leur père, immigré depuis un an aux Etats-Unis. Ils découvrent avec émerveillement ce nouveau pays, promesse d’une nouvelle vie pour eux. Mais le destin, en trois minutes, va faire basculer le cours de leur existence.

Avis     

Voici une pépite découverte au hasard de ma vie de lecteur qui m’a beaucoup touché car elle parle de la vie ordinaire des gens.
Ce sont des personnes comme vous ou moi, mais quand un tragique accident s’en mêle, tout vole en éclats.
L’histoire est racontée du point de vue du fils cadet, Ajay qui est confronté à de multiples changements : s’adapter à un nouveau pays, une nouvelle culture et une nouvelle langue ; survivre au racisme ambiant et au harcèlement scolaire, subir la terrible solitude face à l’horreur de la tragédie qui les touche.
Beaucoup de questions envahissent le narrateur : comment vivre quand on est le « seul » qui reste ? Comment affronter le délitement de sa famille, entre une mère obnubilée par Bijur et un père noyé dans l’alcoolisme ? Comment trouver sa place dans ce nouveau schéma familial en faisant abstraction de la colère, de la culpabilité et de la jalousie ? Est-on moins aimé car le moins fragile du nid ?
J’ai trouvé cette histoire terriblement émouvante. J’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois. Je voulais rentrer dans le livre pour serrer Ajay dans mes bras, pour le réconforter et l’encourager.
Le style d’écriture est agréable, fluide et se lit extrêmement bien. L’auteur nous livre les émotions et les sentiments du narrateur avec une telle sincérité qu’on devine que ce roman a des accents autobiographiques. Il ne sombre pas dans le pathétique mais garde une vision lucide, courageuse et même parfois drôle de ce qui lui arrive.
Je n’ai pas mis le cinquième cœur car la fin est un peu rapide. J’aurai aimé le suivre un peu plus, comprendre son cheminement en tant qu’adulte après toutes ses souffrances dans l’enfance. Certes, il a réussi financièrement mais a-t-il pu se reconstruire et trouver réellement la paix de son âme ? Je le souhaite de tout mon cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.