L’échange des princesses

Fiche identité

  • Titre du livre: L’échange des princesses
  • Auteur: Chantal Thomas
  • Nombre de pages: 348
  • Édition: Seuil

Résumé

1721. Pour terminer un conflit, le régent de France a une idée audacieuse. Marier l’infante d’Espagne, âgée de quatre ans, à Louis XV. En échange, sa propre fille, âgée de douze ans, épousera l’héritier du trône d’Espagne.

Avis     

C’est avec un grand soulagement que je termine ce récit, à mi-chemin entre un essai, un document historique et un roman. L’histoire aurait pu être intéressante et elle l’est d’un point de vue purement historique.
Mais il manque le talent de conteur, cette magie qui fait qu’on aime les personnages pour les suivre jusqu’au bout. Hélas, on a l’impression de lire un documentaire composé de longues descriptions fades et sans panache. Le style d’écriture est plat, froid, rébarbatif et trop académique à mon goût. L’auteur insère des extraits de journaux, des morceaux de courrier pour renforcer son récit mais je trouve que ce procédé est terriblement ennuyeux. Et puis au moment on s’y attend le moins, le lecteur se retrouve au milieu de passages vulgaires, peut-être pour le secouer de sa torpeur.
Les personnages ne sont pas attachants, étant donné la distance que l’auteur met d’emblée. Leurs réactions sont inhabituelles et ne cadrent pas avec leur âge, surtout celle de l’infante. A quatre ans, je doute fort qu’une petite fille pense ainsi même à l’époque des Temps modernes.
Le narrateur fait aussi beaucoup de jugements de valeur en se référant à notre époque. C’est comme s’il trouvait scandaleux le fait que les filles étaient de simples pions, monnaies d’échanges politiques entre puissances rivales. Bien sûr que leurs situations respectives sont terribles mais à cette époque, ce sont des pratiques courantes et même nécessaires pour obtenir la paix.
Je me suis profondément ennuyée lors de cette lecture qui ressemble plus à une thèse qu’autre chose. Ecrire une histoire captivante n’est pas à la portée de tous. En tout cas, à éviter à tout prix malgré le buzz qu’il obtient dans le milieu littéraire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.