Un long chemin vers la liberté

Fiche identité

  • Titre du livre: Un long chemin vers la liberté
  • Auteur: Nelson Mandela
  • Nombre de pages: 767
  • Édition: LGF

Résumé

Nelson Mandela nous partage ici son autobiographie depuis son enfance dans la campagne sud-africaine, son combat contre l’apartheid jusqu’à son élection présidentielle en 1994. 

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

A l’occasion de la coupe du Monde, tous les regards sont braqués vers l’Afrique du sud. C’est dans ce contexte que je me suis motivée à lire l’autobiographie de l’un des plus célèbres détenteurs du prix Nobel de la paix. Si je devais vous recommander un seul ouvrage parmi ceux que j’ai lu, ce serait celui là.
C’est vraiment un livre fantastique qui retrace avec beaucoup de détails et de sincérité le destin d’un homme exceptionnel. On le suit depuis son enfance très simple dans la campagne, sa vie d’étudiant puis de jeune homme travaillant dans un cabinet d’avocat, son engagement dans l’ANC, sa lutte avec ces compagnons pour la liberté des Noirs en Afrique du sud, son emprisonnement de vingt-sept années et enfin le succès de ses revendications politiques.
C’est vraiment passionnant et on découvre énormément de choses notamment le système cruel de l’apartheid, les conditions de vie des Noirs, des métis et des Indiens durant cette époque, la vie extrêmement difficile en prison, l’histoire politique de l’Afrique du sud ainsi que les évènements marquants de ce pays.
Mais on a également une part beaucoup plus personnelle de la vie de Nelson Mandela : son amour de la liberté, sa difficulté à juguler la vie politique et la vie familiale, sa façon de penser.
Dans son style d’écriture et dans chaque mot, on sent une grande sagesse dans ce qu’il dit : je ne le connais pas personnellement évidemment mais beaucoup de choses transparaissent dans son autobiographie. C’est quelqu’un de modeste, d’humble, de courageux qui a sacrifié sa vie familiale et personnelle pour la liberté de tous, qui s’est battu pour ces convictions malgré plusieurs difficultés, qui a toujours cherché le compromis et les solutions non-violentes pour s’opposer au régime injuste qui régnait dans son propre pays.
Son style d’écriture est posé, calme tout en étant limpide. Je vous conseille de le lire doucement et de prendre le temps d’assimiler chaque détail. Personnellement je me suis accordée trois longues semaines pour le finir et je n’hésiterai pas une seconde à le relire ni à le recommander.
Avant de vous donner vraiment envie de plonger dans cet ouvrage, je vous laisse avec cette citation : « Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *