Le vieux qui lisait des romans d’amour

Fiche identité

  • Titre du livre: Le vieux qui lisait des romans d’amour 
  • Auteur: Luis Sepulveda 
  • Nombre de pages: 128
  • Édition: Seuil

Résumé

Il s’agit de l’histoire d’Antonio José Bolivar Proano, un homme qui est parti s’installer dans l’eldorado de la forêt amazonienne.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Cette année est riche en surprises puisque je suis en pleine découverte de la littérature sud-américaine. Comme je ne compte pas m’arrêter là, lors de mes recherches, je suis tombée sur cette pépite, court roman d’un auteur chilien. C’est pour des ouvrages de ce type que la lecture reste un superbe moyen d’évasion.
Nous voici propulsé dans la forêt amazonienne, dans les traces d’un homme, Antonio José Bolivar Proano qui vit près de la berge du fleuve Nangaritza. Derrière les apparences d’un vieil homme placide se cache un ancien aventurier qu’on découvrira au fil de la lecture.
Cette histoire a des accents du vieil homme et la mer d’Hemingway, sauf qu’elle se déroule dans la forêt amazonienne, environnement hostile et dangereux. Comme ce roman, c’est une sorte de combat, de lutte, entre l’homme et l’animal.
Mais on sent tout l’amour que l’auteur porte pour la nature et la forêt amazonienne et ses habitants, son respect du mode de vie du peuple indien Shuar, son mépris des colons qui, avec leur arrogance, s’installent et dévastent l’environnement avec leur passage.
Le style d’écriture est agréable, fluide, ponctué de belles descriptions. Le livre se lit d’une traite. Je n’ai pas mis le 5ème cœur car c’était trop court à mon goût et vous connaissez tous mes préférences pour les gros pavés.
Un roman chilien à découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *