Le tour d’écrou


Fiche identité

  • Titre du livre: Le tour d’écrou
  • Auteur: Henry James
  • Nombre de pages: 156
  • Édition: J’ai lu

Résumé

Une jeune fille est engagée comme gouvernante pour deux enfants, Miles et Flora, qui vivent dans un manoir isolé. Au fur et à mesure du temps, elle voit et sent des apparitions étranges qui rôdent autour d’eux.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Cela fait un moment que je n’ai pas lu un classique et j’ai voulu m’attaquer à l’ensemble de  l’œuvre de cet auteur. Je préfère annoncer directement que j’ai trouvé cet ouvrage très moyen malgré plusieurs remarques élogieuses ici et là et j’hésite à continuer ce défi.
Henry James nous plonge dans une atmosphère lourde, inquiétante et pesante. Au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire, on découvre plusieurs mystères et le doute s’installe dans notre esprit : est-ce que ces esprits existent vraiment ou ne sont-ils que le fruit de l’imagination de l’institutrice ? Pourquoi hantent-ils ces innocents enfants et que cherchent-ils réellement ? Pourquoi Miles a-t-il était renvoyé du collège ? Quelle est la cause de la mort de Peter Quint et Miss Jessel ? Pourquoi leur oncle ne vient-il jamais les voir ? Y a-t-il eu une relation quelconque entre lui et la narratrice ?
J’avançais de plus en plus vite dans la lecture pour tenter de répondre à toutes ses questions et éclaircir un peu tous ces mystères. Mais je suis assez frustrée car finalement, il y a beaucoup de choses qui resteront vagues jusqu’au bout et l’auteur utilise beaucoup de métaphores et de non-dits. L’auteur laisse volontairement planer l’ambiguïté et l’incertitude, ce qui donne lieu à plusieurs interprétations : la folie de la gouvernante ou la malfaisance de ses deux esprits tourmentés. Chacun choisira la version qui lui semble la plus plausible.
Le style d’écriture est soutenu, parfois alambiqué et lourd. Les sentiments de la narratrice sont bien décrits. Je ne l’ai pas trop apprécié car elle avait un côté prétentieux, hautain et imbu de sa propre compétence.
Un livre où on en ressort encore plus tourmenté !  C’est un classique qui a pu inspirer plusieurs films d’horreur en tout cas. A lire, oui mais…  

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Daisy MillerWashington Square

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *