Le royaume de Tobin (Tome 1 à 3)

Fiche identité

  • Titre du livre: Le royaume de Tobin (Tome 1 à 3)
  • Auteur: Lynn Flewelling
  • Nombre de pages: 2 097
  • Édition: J’ai lu

Résumé

Dans le royaume de Skala, selon une ancienne prophétie,  le pays connaîtrait la paix et la prospérité tant qu’il serait gouverné par une reine guerrière. Le roi Erius s’empare du pouvoir et décime peu à peu toutes les prétendantes au trône. Pour protéger un enfant, une sorcière utilise une magie ancienne pour la transformer en garçon…

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Après plusieurs semaines de lecture, entrecoupés de romans plus ou moins courts, je viens vous présenter cette série qui a occupé une partie de mon minuscule temps de loisir. Il s’agit d’une série composé de trois tomes qui tourne autour de Tobin, un jeune noble qui présente une certaine particularité (dont il n’est même pas au courant) : en réalité, il est une fille mais une magie ancienne lui a donné les caractéristiques physiques d’un jeune garçon.
L’ambiance de ce livre me rappelle vaguement le roman de Robin Hobb, L’assassin royal. Le premier tome racontera son enfance solitaire, loin des fastes de la cour royale, dans une forteresse sinistre. Le rythme est assez lent car l’auteur s’attarde beaucoup sur Tobin, sa vie quotidienne, les anecdotes marquantes de son enfance notamment la  présence d’un esprit malfaisant chez lui, les relations qu’il a envers ses parents, l’arrivée de Ki et d’Arkoniel etc…
Vers le second tome on change de décor. Tobin est intégré au sein des Compagnons du roi. L’auteur raconte les anecdotes qui parsèment sa nouvelle vie, en compagnie de son cousin Korin et de ses amis. Mais petit à petit, on commence à rentrer dans le vif du sujet. Le troisième tome tranche avec les deux autres car on est loin de l’aspect psychologique pour entrer dans les batailles et la lutte pour le pouvoir.
Je dirais que la qualité de cette série repose sur le suspens que l’auteur arrive à distiller, et ce malgré deux tomes qui contiennent, à mes yeux, beaucoup de longueurs. Car, oui, on est curieux et on aimerait savoir la suite des évènements ! Malgré tout, le troisième tome m’a déçue car les évènements se sont accélérés trop vite et donnent l’impression que l’auteur a voulu absolument finir le livre. On devine aisément ce qui va se passer. J’aurai sincèrement préféré que l’auteur ajoute une pincée d’originalité pour éviter cette fin conventionnelle et prévisible.
Le style d’écriture est fluide. Il est parfois très cru et très vulgaire dans certains passages, ce qui m’a parfois désarçonné car on ne s’attend pas à ce soudain changement de ton d’un paragraphe à un autre.
Ce fut quand même une lecture très amusante, très ludique et surtout sans prise de têtes. A lire ? Oui, pour les amateurs de fantasy.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *