Le conte du coupeur de bambous

Anonyme - Le conte du coupeur de bambousFiche identité

  • Titre du livre: Le conte du coupeur de bambous
  • Auteur: Anonyme
  • Nombre de pages: 95
  • Édition: Publications orientalistes de France

Résumé

Il s’agit  d’un des contes les plus célèbres du Japon. Un jour, un vieux coupeur de bambous découvre un enfant, haut comme trois pouces dans un bambou. Il décide de l’adopter et l’appellera Kaguyahime.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Il y a des livres qu’on hésite à lire pendant longtemps, et d’autres, aussitôt qu’on les a en mains, impossible de différer, ne serait-ce que d’une minute sa lecture. Cet ouvrage entre dans cette seconde catégorie. Je pense que ma frustration de ne pas avoir vu l’adaptation des studios Ghibli sortie récemment au cinéma a influencé mon choix.
Je trouve que ce conte divisé en trois parties est originale. La première partie, assez brève, raconte la découverte de l’enfant : elle grandit rapidement et devient la plus belle femme du Japon.
La seconde partie narre les péripéties des cinq prétendants, soumis chacun à une épreuve afin d’obtenir la main de Kaguyahime. Chacun d’eux va tout mettre en œuvre pour retrouver les objets rares demandés mais leurs tentatives échouent lamentablement.
La troisième partie introduit l’empereur, qui lui aussi, tombe sous le charme de Kaguyahime.
Mais, dans un récit japonais, ne vous attendez pas à un schéma classique occidental où le dernier gagne toujours. En fait, j’étais agréablement surprise. Je m’attendais à tout sauf à ce dénouement inédit. Voilà, je n’en dirai pas plus pour vous donner l’eau à la bouche.
Le style d’écriture est simple, parfois un peu vieillot sur certains passages et expressions, ce qui est normal étant donné l’époque où il a été écrit. Je n’ai pas trop compris les poèmes insérés dans le livre non plus.
Enfin, pour conclure, j’ai mis comme illustration cette magnifique couverture tirée du film car celui du livre me paraissait moins joli. Je pense que ce court récit en vaut le détour, et qui sait s’il sortira un jour avec une belle version illustrée adaptée pour des enfants !
A lire ? Pourquoi pas….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *