La dame aux camélias

Fiche identité

  • Titre du livre: La dame aux camélias
  • Auteur: Alexandre Dumas fils
  • Nombre de pages: 370
  • Édition: Flammarion

Résumé

Armand Duval tombe fou amoureux de Marguerite Gautier, une courtisane extrêmement célèbre à Paris.  Leur amour est pourtant condamné par la bienséance bourgeoise et la situation précaire de son amante.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Au moment où j’écris ce commentaire, les émotions se sont un peu tassées après la lecture de cet excellent ouvrage. C’est ma mère qui me l’a recommandé et je la remercie de tout mon cœur pour cette suggestion.
Quel livre époustouflant ! A chaque fois que je repense à cette histoire, je ne peux pas m’empêcher de soupirer. C’est une des plus belles histoires d’amour du monde, inoubliable pour ceux qui l’auront lu, magique par sa tristesse et sa morale. Marguerite et Armand s’aiment mais tout les sépare. Elle est une courtisane, entourée de multiples amants qui subviennent à ses besoins et ses innombrables caprices. Lui est sans grande fortune mais venant d’une famille respectable. J’ai aimé toute la beauté de cet amour, ce mélange de résignation et d’espoir, cette générosité et ce don de soi, ce bonheur entravé par le passé, les conventions sociales et les préjugés des gens…
L’auteur sait traduire les émotions et les sentiments à travers un style d’écriture magnifique, ponctué de plusieurs belles descriptions. On ressent les états d’âme des personnages, on vit avec eux, on respire avec eux et même si dès le début on connaît la fin de l’histoire, on ne peut pas s’empêcher d’espérer qu’un sursis leur sera accordé.
Tout m’a ému : chaque lettre, chaque scène, chaque mot…et un torrent de larmes a coulé à la fin du livre. J’ai eu l’impression que je ne pourrais plus jamais arrêter de pleurer, que je ne pourrais plus jamais associer le mot amour avec le mot bonheur. Pourquoi les gens ne laissent-ils pas les autres vivre leur vie et assumer leurs propres choix? Pourquoi tout ce gâchis ? Je ne sais pas, peut-être parce que nous sommes tout pétries de préjugés et que nous voulons bien faire. Depuis cette lecture, je me dis juste que pour vivre heureux, il vaut mieux vivre cacher.
Une vraie perle, un chef-d’œuvre, un livre que je recommande totalement et que je relirais un de ses jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *