Divergent (Tome 1 à 3)

Fiche identité

  • Titre du livre: Divergent (Tome 1 à 3)
  • Auteur: Veronica Roth
  • Nombre de pages: 1 369
  • Édition: Nathan

Résumé

Dans un monde post-apocalyptique, la société est divisée en cinq factions : les Altruistes, les Erudits, les Sincères, les Audacieux et les Fraternels. Le jour de ses seize ans, Béatrice devra choisir son clan définitif.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Cette critique concerne l’intégralité de la trilogie. Comme la plupart des lecteurs contemporains, je n’ai pas résisté à ce livre et je l’ai dévoré en très peu de temps.
Il s’agit d’un monde utopique divisé en cinq clans où évolue une adolescente, Béatrice Prior – Tris pour les intimes. A seize alors, lors de la cérémonie du choix, elle quitte sa faction d’origine et rejoint les Audacieux. Mais, Tris est différente des autres, comme le confirme le test d’aptitudes, et cette différence représente un danger pour elle.
Le personnage principal est attachant : au premier abord elle paraît vulnérable, perdue et indécise, mais au fond elle est courageuse, sensible et généreuse. Nous allons la suivre dans une succession de rebondissements qui va de son initiation violente chez les Audacieux à une guerre entre les factions. Les principaux thèmes du livre sont l’amitié, les premiers émois amoureux, la difficulté de faire un choix par rapport à son avenir, les relations parents/enfants/fratrie, ce qui explique l’engouement suscité par cet ouvrage, surtout chez les adolescents.
L’univers décrit par l’auteur est aussi très intéressant : la société est construite sur la manipulation et l’endoctrinement. Chaque membre d’un clan est tenu de se comporter selon ces propres valeurs, sous peine de bannissement et de mort. On découvre aussi les dérives de la science, notamment de la manipulation génétique, et bien que ce soit fictif, qui sait si un jour ce genre de « découverte » risque d’anéantir la civilisation et l’humanité ?
Le style d’écriture est agréable et très fluide. Les trois ouvrages se lisent d’une traite, avec des évènements qui s’enchaînent à un rythme effréné, des secrets dévoilés au fur et à mesure, des suppositions qui deviennent vrais, des surprises et des trahisons à la pelle. Mais, ce que j’ai le plus apprécié est la fin qui classe ce livre bien loin des histoires du même type. J’avoue (oui j’avoue !) j’ai eu un pincement au coeur, mais c’est la seule issue qui paraissait logique et plausible, vu le caractère des personnages principaux.
Un dernier mot avant de terminer ce commentaire ? C’est un ouvrage du type Hunger Games destiné principalement aux adolescents ou à des adultes pas trop exigeants qui supporteront quelques scènes à la « Twilight» !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *