Les archives de Sherlock Holmes

Fiche identité

  • Titre du livre: Les archives de Sherlock Holmes
  • Auteur: Arthur Conan Doyle 
  • Nombre de pages: 248
  • Édition: CreateSpace Independent Publishing Platform

Résumé

Voici un recueil de douze nouvelles qui traitent d’enquêtes de Sherlock Holmes.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Beaucoup de temps a passé sur ce blog et nous voici déjà au 600ème article après sept ans et demi d’existence.
Pour fêter ce chiffre rond, je vous propose ici quelques enquêtes de Sherlock Holmes. Celles-ci sont très inégales, courtes et parfois peu intéressantes ce qui explique cette note moyenne.
La plupart des mobiles de crimes sont abordées (vengeance, vol, passion amoureuse etc.…) mais techniquement, on ne peut pas deviner qui est le coupable. L’auteur survole les faits, s’attarde sur des détails anodins qui se révèlent être fondamentaux et Sherlock Holmes nous met toujours face à l’évidence d’une manière assez sournoise, comme s’il disait « ah bon tu n’as pas trouvé ? C’était pourtant aussi visible que le nez au milieu de la figure ». Il n’y a aucun cheminement, juste des faits bruts livrés par le narrateur et ensuite la solution au bout. Ça m’agace car j’aime bien chercher le coupable moi aussi !
En plus Sherlock Holmes est un personnage imbu de lui-même, autoritaire qui n’hésite pas à malmener ce pauvre Watson. A croire que tous les détectives célèbres de la littérature policière sont imbuvables !
Le style d’écriture est fluide et se lit rapidement. Les nouvelles sont courtes, bien que certaines aient un dénouement étrange. J’évoque ici particulièrement « Le vampire du Sussex », « Le soldat blanchi », « La crinière du lion » ou bien « L’homme qui grimpait ».
Vous l’avez deviné : je ne suis pas totalement emballée par ces nouvelles et j’hésite à vous les recommander, à moins que vous soyez un grand fan de Sherlock Holmes qui souhaite découvrir toutes ses enquêtes.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Le chien des BaskervilleLes aventures de Sherlock HolmesLes mémoires de Sherlock Holmes –  Une étude en rouge

Le maire de Casterbridge

Fiche identité

  • Titre du livre: Le maire de Casterbridge
  • Auteur: Thomas Hardy
  • Nombre de pages: 450
  • Édition: Archipoche

Résumé

Suite à un accès d’ivresse lors d’une foire, Michel Henchard se débarrasse de sa femme et de sa fille pour cinq guinées. Le lendemain, il regrette son geste impulsif mais elles ont disparu et il les cherchera en vain.
Dix-huit ans après, alors qu’il est maire de la ville de Casterbridge, elles reviennent…

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Ce livre est une pure merveille ! C’est le genre de roman qui explique tout mon amour pour la lecture, qui vous assène une claque en pleine figure et d’où on ressort ébouriffé comme après une tornade !
Il s’agit de l’histoire de Michel Henchard, un ouvrier agricole qui arrive à se hisser dans la haute société de la ville de Casterbridge grâce à son bon flair dans le commerce du blé. Mais, comme l’indique le résumé, son passé le rattrape quelques années plus tard. Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas dévoiler cette belle intrigue riche en rebondissements et en surprises.
Les personnages sont extrêmement bien travaillés par l’auteur. Nous suivons avec beaucoup de passion chacun de leur destin et de leur drame personnel. Michel Henchard est un homme qui possède un caractère bouillonnant et impulsif qui aura un impact sur sa vie, au point de le nuire. Doit-on le plaindre ou au contraire le blâmer pour tout ce qui lui arrive? C’est là que rentre en jeu tout le talent de Thomas Hardy car on ne peut pas trancher par un oui ou par un non. On dirait que les personnages sont pris dans une toile d’araignée, qu’il y a le fil du destin qui les attache et les empêche de s’affranchir pleinement de leur caractère et de leurs choix parfois absurdes.
L’écriture est fluide, doux et en même temps riche. Quel plaisir, grâce à ses magnifiques descriptions, de découvrir la campagne anglaise, les mœurs et traditions rurales du XIXème siècle, la vie paisible d’une petite ville de province anglaise !
C’est un livre qui m’a beaucoup touché et bouleversé ! Une belle pépite issue des classiques anglais !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blogJude l’obscurLoin de la foule déchaînéeTess d’Urberville