L’heure zéro

Fiche identité

  • Titre du livre: L’heure zéro
  • Auteur: Agatha Christie 
  • Nombre de pages: 304
  • Édition: Le Masque

Résumé

Pour ses vacances annuelles à la Pointe-aux-mouettes, Neville Strange a l’idée saugrenue d’y réunir sa nouvelle femme Kay et son ex-femme Audrey. D’autres invités viennent se joindre à ce séjour. Mais la tension monte et le drame éclate…

Avis     

C’est avec un réel plaisir que je vous présente ce roman d’Agatha Christie.
L’auteur met un peu de temps pour planter le décor car les différents protagonistes se situent dans des endroits différents. Petit à petit, elle les ramène sur le lieu du drame.
En tout cas, le schéma de ce crime est juste parfaitement machiavélique. D’ailleurs, comment ne pas soupçonner tout le monde : la demoiselle de compagnie qui travaille au manoir depuis tellement d’années et qui supporte les lubies de Lady Tressilian, le futur héritier de sa fortune et sa nouvelle femme, l’ex-femme prise peut-être d’une crise de démence, le cousin venu de l’étranger qui semble si calme et si placide, l’ami de Kay Strange qui traîne dans un hôtel pas très loin etc.…
Pour ma part,  j’ai émis toutes les hypothèses, j’ai pensé tenir la solution mais en réalité, j’étais dans l’erreur complet ! Quel talent et quel génie de l’auteur ! J’en reste juste bouche bée car il aurait pu être le crime parfait !
Le style d’écriture est agréable, fluide et léger. On ne s’ennuie pas une seconde.
Si vous avez le blues, si vous ne savez pas quoi faire durant cette période de confinement, je vous recommande cette enquête palpitante et pleine de rebondissements !  

Les chiens noirs

Fiche identité

  • Titre du livre: Les chiens noirs
  • Auteur: Ian McEwan
  • Nombre de pages: 251
  • Édition: Gallimard

Résumé

Jeremy recueille les confidences de ses beaux-parents, séparés depuis plusieurs années. Il souhaite écrire l’histoire du couple qu’il formait et essaie de comprendre l’incident qui les a irrémédiablement séparé.

Avis     

Ian McEwan est un auteur qui ne m’a jamais déçu. Chacun de ces romans nous plonge dans une ambiance particulière où règne un malaise.
Il s’agit d’un couple dont l’histoire d’amour a fait naufrage à cause d’une divergence d’idéologies: si Bernard, le mari, reste un communiste convaincu, sa femme June abandonne le parti pour se tourner vers une religion teintée de mysticisme. Ce revirement s’est déclenché suite à un incident impliquant deux chiens noirs lors d’une randonnée.
Chacun est convaincu de la justesse de sa voie et ne peut accepter le point de vue de son conjoint. C’est l’éternel combat entre l’athéisme et la religion sans qu’il y ait un réel consensus.
Le narrateur Jeremy est un personnage intéressant car c’est à travers le prisme de son regard que l’on découvre le couple. J’ai aimé suivre cet éternel orphelin en quête de la famille idéale qu’il n’a jamais eu.
Le style d’écriture est limpide, doux et très agréable à lire. J’ai passé un bon moment de détente donc je vous recommande cet ouvrage !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Amsterdam – Dans une coque de noixExpiationL’intérêt de l’enfantSur la plage de Chesil