Autant en emporte le vent

Mitchell, Margaret - Autant en emporte le ventFiche identité

  • Titre du livre: Autant en emporte le vent
  • Auteur: Margaret Mitchell
  • Nombre de pages: 1 222
  • Édition: Gallimard

Résumé

Scarlett, une jeune fille de seize, mène une vie heureuse en Georgie. Son seul souci est de collectionner les soupirants mais le seul qui l’attire vraiment est Ashley Wilkes, un jeune homme vertueux et très timide. Lorsque la guerre de Sécession éclate, l’existence insouciante qu’elle a connu va voler en éclats.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Je ne sais pas si je dois donner mon avis sur ce livre, étant donné que c’est un film très célèbre et qu’il est critiqué de tout part sur Internet. Mais ce blog a pour but de retracer une partie des livres que j’ai aimé (ou pas), donc même si ma critique ressemble aux autres avis, je la mettrai quand même.
D’abord, ce livre est un de mes préférés. C’est l’histoire que j’arriverai à lire et à relire et que j’emmènerai si j’étais toute seule sur une île déserte. Tout est magnifique dans cet ouvrage: l’histoire, les personnages, les descriptions, les péripéties… Rien n’est laissé au hasard et je me dis que c’est même dommage que Margaret Mitchell n’ait écrit que ce livre.
L’auteur arrive à nous transporter dans un autre monde : celui du sud des Etats-Unis pendant la guerre de Sécession, avec des descriptions magnifiques sur les plantations, sur la vie quotidienne, sur l’esclavage, sur la politique…
Les personnages sont très bien élaborés, surtout l’héroïne. Scarlett O’Hara – qui est d’ailleurs ma préférée parmi tous les livres que j’ai lu –  a une personnalité unique: capricieuse, charmante, égoïste, peste et déterminée, elle usera de tout son pouvoir pour séduire Ashley mais c’est un autre homme, Rhett Butler qui tombera sous son charme. En refermant le livre, on a un pincement au coeur et un petit « Et si …?  » nous trotte dans la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *