Zazie dans le métro

Fiche identité

  • Titre du livre: Zazie dans le métro
  • Auteur: Raymond Queneau
  • Nombre de pages: 352
  • Édition: Folio

Résumé

Zazie, une petite fille d’une dizaine d’années, rejoint son oncle Gabriel à Paris. Pendant deux jours, elle va vivre des aventures pittoresques.

Avis   

Situation inédite en 2014 : un livre vient d’atteindre la note la plus catastrophique dans ce blog. Je déteste mettre cette note mais là, le constat est accablant : cette lecture fut un des moments les plus fastidieux que j’ai connu jusqu’alors et j’ai failli abandonner plusieurs fois.
Le récit – si toutefois on peut donner ce qualificatif à ce charabia – est minimaliste, pour ne pas dire vide : il s’agit des aventures rocambolesques vécues par Zazie lors de son passage à Paris. Elle va rencontrer une galerie de personnes insipides et bizarres avec qui elle vivra une série d’anecdotes des plus ridicules. Les personnages principaux ne sont pas attachants. Zazie, du haut de ses neufs ans, est vulgaire, insolente et un brin dévergondée : j’avais presque envie de lui mettre quelques claques !
Tout le livre est composé de dialogues creux et incompréhensibles. Je n’ai pas compris d’où partait l’auteur et où il voulait en venir. Il a tenté d’écrire une histoire burlesque mais c’est trop confus, brouillon, et comme il le dit si bien au détour d’une ligne « un délire tapé à la machine par un romancier idiot ».
Mais c’est au niveau de son style d’écriture que je n’ai absolument pas accrochée. La langue française est déchiquetée en mille morceaux : l’auteur s’amuse à modifier l’orthographe des mots et à en inventer à sa guise. Je n’ai trouvé aucun charme, aucune originalité à son style.
Vous l’avez compris : à éviter absolument !!! (ou à utiliser comme cale-portes). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *