Victoria (1819-1901), la dernière reine

Fiche identité

  • Titre du livre: Victoria (1819-1901), la dernière reine
  • Auteur: Philippe Alexandre & Beatrix de l’Aulnoit
  • Nombre de pages: 421
  • Édition: Robert Laffont

Résumé

Ce livre nous raconte la vie de la reine Victoria, qui à l’âge de dix-huit ans, accéda au pouvoir malgré son manque d’expérience. Elle règnera sur l’Angleterre pendant une soixante d’années.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Après plusieurs semaines très chargées, je reviens alimenter un peu ce blog. Ne vous inquiétez,  il n’est pas encore fermé ! Pour changer un peu des romans de gare à l’eau de rose, j’ai décidé de m’attaquer aux biographies. J’ai vu récemment le film « Victoria, les jeunes années d’une reine » et j’étais vraiment curieuse de connaître la vraie histoire et non pas une vision romantique et idéalisée de la royauté. C’est ainsi que j’ai déniché ce livre dans la médiathèque.
Au début, je me suis dit que j’allais  m’endormir dès les premières pages. Eh bien non ! Ce fut une biographie très passionnante. On découvre d’abord les évènements liés à sa naissance et son enfance très simple et très surveillée dans le palais de Kensington. Puis vient son accession au trône, ses relations amicales avec Lord Melbourne, son mariage avec le prince Albert de Saxe-Cobourg, son long veuvage…
Ce qui m’a frappé le plus dans cette histoire est le caractère de la reine : c’est une femme égoïste, vraiment très égoïste, colérique, orgueilleuse, autoritaire, capricieuse et malgré tous ses défauts, son mari l’aime profondément, et son peuple également. Elle a aussi redonné à la monarchie son éclat perdu à cause des scandales des rois précédents.
Ce fut aussi 400 pages d’histoires très intéressantes : les liens qui existent entre les différentes royautés, l’introduction du libre-échange, l’influence d’Albert sur cette époque qu’on appelle, à tort, l’ère victorienne, la guerre de Crimée, les différents ministres qui se sont succédés, la colonisation…..
En plus, le livre est très bien écrit et il est très dynamique. Néanmoins, cela reste une biographie et parfois quelques passages sont lassants, notamment les éternelles jérémiades de la reine pendant son veuvage. Bref, un livre que je conseille pour tous les amateurs d’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *