Les mille et une vies de Billy Milligan

Keyes, Daniel - Les mille et une vie de Billy MilliganFiche identité

  • Titre du livre: Les mille et une vies de Billy Milligan
  • Auteur: Daniel Keyes
  • Nombre de pages: 462
  • Édition: Calmann-Lévy

Résumé

Lorsque dans les années 70, Billy Milligan se fait arrêter par la police pour trois viols, personne ne s’imagine que son cas sera complexe. Intrigué par son comportement, ses avocats vont faire appel à un psychiatre qui va découvrir que Billly est atteint d’une maladie psychiatrique très rare: le syndrome de la personnalité multiple. La fréquence d’apparition des « habitants » est fortement corrélée aux évènements qui surviennent dans sa vie: en cas de danger, Ragen, un yougoslave « prendra le projecteur »; s’il a besoin d’argumenter Allen sera le relais… Au total, vingt-quatre personnalités vivent et cohabitent en lui. La première manifestation de cette maladie date de son enfance, notamment à cause des abus sexuels commis par son beau-père.  Ce livre relate l’arrestation de Billy jusqu’à la tentative de fusion des « personnalités » en une seule.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Cette histoire ressemble plutôt à une autobiographie, une enquête psychologique qu’à un roman policier. Personnellement, j’ai trouvé le style d’écriture peu agréable et assez monotone. J’ai eu du mal à accrocher tout le long du livre même si le thème est vraiment original.
Décrit comme un simulateur par plusieurs personnes, j’ai abordé le livre avec méfiance. Mais au fur et à mesure des pages, on ne peut que ressentir de la compassion et de la peine pour Billy, qui au final, est une victime malheureuse de la presse, de son enfance, de ses conditions sociales et surtout de sa maladie.  C’est la deuxième partie du livre qui est le plus intéressant: il revient sur son passé et les événements qui ont entraîné l’apparition de chacune de ses « personnalités »: viol de son beau-père, prison, délinquances, transfert en hôpital psychiatrique, rechutes…même si j’ai eu du mal à croire certaines parties du récit.
J’en garde un avis mitigé et pour cette fois-ci je ne sais pas quoi vous recommander. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *