Le tigre blanc

Adiga, Aravind - Le tigre blancFiche identité

  • Titre du livre: Le tigre blanc
  • Auteur: Aravind Adiga
  • Nombre de pages: 310
  • Édition: 10 x 18

Résumé

Sous la forme d’une lettre adressée au premier ministre chinois, Wen Jiabao, Balram Halwai nous déroule l’histoire de sa vie.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Ce livre retrace le parcours chaotique de Balram Halwai, un jeune Indien issu des classes sociales défavorisées. Ce n’est pas un personnage forcément aimable et son parcours n’est pas des plus exemplaires mais il a le mérite d’être incisif et drôle à chaque page.
Loin des clichés exotiques, on découvre dans ce roman l’Inde contemporaine où règnent la corruption, la saleté, la pollution, la misère et les clivages sociaux flagrants.
L’auteur utilise l’opposition ténèbres/lumière au long du livre pour décrire les différences de conditions sociales. Etre dans les ténèbres, c’est être comme le père de Balram, rickshaw qui mourra de tuberculose et dont le salaire sera quotidiennement avalé par toute la famille; c’est être serveur dans un tea-shop comme son frère Kishan sans aucun espoir d’avenir meilleur; c’est être chauffeur et homme à tout faire au service des riches comme Balram lui-même; c’est endosser les crimes commis par d’autres ou voir sa famille menacer pour un faux pas, en gros, comme dit l’auteur c’est se retrouver enfermer dans la « cage aux poules ».
Dès le début de l’histoire, nous savons ce que Balram a fait mais la structure du récit est tel que nous ne pouvons pas nous arrêter: on souhaite comprendre et cerner ce personnage énigmatique, ce « tigre blanc » qui a osé sortir des rangs. L’auteur a un talent indéniable. Une fois qu’on a commencé la première page, on n’a qu’une seule envie : continuer à lire car le style d’écriture est tout simplement clair et limpide. Aux descriptions réalistes se mêlent ironie, sarcasme et sens de l’humour: un vrai régal! Je n’ai pas mis le cinquième coeur car l’histoire reste quand même dérangeante et amorale.
Quoi qu’il en soit, c’est un livre à découvrir de toute urgence ! To be read ? Of course !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *