La nostalgie de l’ange

Sebold, Alice - La nostalgie de l'angeFiche identité

  • Titre du livre: La nostalgie de l’ange
  • Auteur: Alice Sebold
  • Nombre de pages: 351
  • Édition: Nil Editions

Résumé

Susan Salmon est une adolescente de quatorze ans qui mène une vie des plus ordinaires. Mais, un soir, elle se fait violer puis tuer par son voisin Mr Harvey. Au moment de sa mort, Susan arrive au « paradis » et devient un esprit. Elle nous raconte sa vie dans ce lieu merveilleux où elle peut voir sa famille, ses amis, les sentiments qui les animent, notamment la manière de surmonter sa douloureuse absence.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Ce livre est classé parmi les best-sellers aux Etats-Unis et j’ai été tenté de le prendre. En refermant les pages, mon avis reste très partagé. Le thème abordé par l’auteur nous laisse l’occasion de réfléchir : comment faire le deuil d’une personne? Comment vivre après la perte d’un être cher ? Le deuil, ici est d’autant plus difficile car personne (sauf les lecteurs) ne sait ce qui est arrivé à Susan. C’est terrible de voir leur attente, cette lueur d’espoir dans leurs yeux à chaque nouvel indice, ce rêve fou de voir la porte s’ouvrir et de voir Susan rentrer en courant.  Puis, petit à petit, les gens admettent sa mort surtout lorsqu’un chien découvre son coude mais la cause de son décès reste toujours inexpliquée. On observe aussi comment chaque membre de la famille surmonte la douleur à sa façon : l’oubli, le silence, la fuite…C’est cet aspect du livre que j’ai le plus apprécié et qui est très émouvant.
Néanmoins, je trouve qu’il y a certains éléments qui diminuent la qualité de cet ouvrage. Tout d’abord, les petites anecdotes de Susan sur sa vie au « paradis » sont assez puériles: c’est vrai qu’à l’heure actuelle, personne ne peut dire ce qui se passe après la mort. Mais, pour moi, ajouter des détails aussi superflus tels que « je pense à une glace et y a un champ de glace qui apparaît  » est trop enfantin et ne cadre pas trop avec l’histoire. Etait-ce pour mettre un peu de légèreté dans l’histoire et nous faire rêver d’une vie meilleure après la mort ?
Certains passages du livre ne sont pas très clairs : j’ai eu du mal à démêler les souvenirs de Susan et sa vie au « paradis ». L’écriture est assez inégale, peut-être à cause d’une mauvaise traduction?
En tout cas, malgré ses points négatifs, ce livre reste très touchant c’est pourquoi je lui donne une note plutôt correcte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *