La dernière conquête du major Pettigrew

Fiche identité

  • Titre du livre: La dernière conquête du major Pettigrew
  • Auteur: Helen Simonson
  • Nombre de pages: 541
  • Édition: 10 x 18

Résumé

Le major Pettigrew, retraité et veuf depuis six ans, vit seul à Edgecombe Saint Mary. Les liens amicaux et fraternels se rompent petit à petit, soit par le décès de son frère ou par l’éloignement de son fils unique Roger.
Quand l’amour frappe à sa porte, sous les traits de Mme Ali, l’épicière pakistanaise du village, tout vacille….

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

J’ai passé les vacances de fin d’année 2015 avec ce roman agréable et sympathique. Quel délice de se prélasser sur un transat en le lisant, en imaginant la bibliothèque remplie de classiques anglais et la bonne tasse de thé Earl Grey sur la table !
Les principaux personnages du livre sont très attachants et l’auteur a su leur donner une touche très réaliste. Il y a d’abord le major Pettigrew qui est l’archétype du bon vieil Anglais, très respectueux des bonnes manières et de certaines traditions. Derrière son aspect bourru et solitaire, c’est un homme de valeur et de principes, qui défend la tolérance et l’ouverture d’esprit et ses traits d’ironie et d’humour sont savoureux.
Le second personnage est Mme Ali, l’épicière pakistanaise du village. C’est une femme discrète mais qui cache une vive intelligence et du courage. Elle subit parfois le mépris et le racisme des autres villageois anglais, et les problèmes dans sa famille viennent également l’envahir.
Au premier abord, je croyais que ce livre ressemblerait à un chick-lit, mais c’est bien plus que cela. L’auteur a su nous emmener dans une direction inattendue et intéressante, et j’ai dévoré chaque chapitre avec impatience. L’atmosphère et la vie dans les campagnes anglaises bourgeoises est bien décrite : les parties de golf, le club qui organise le bal de l’année, les parties de chasse entre gentlemen, les commérages colportés par certaines femmes, les actes de charité patronnés par ces dames si tyranniques et étroites d’esprit, le racisme voilé et hypocrite à l’égard des étrangers etc.
Le style d’écriture est agréable, fluide, doux et léger. J’ai passé un très bon moment et je vous recommande ce livre si vous cherchez une lecture détente sans prise de tête. A lire pour les amoureux de l’ambiance british, pour ceux qui aiment les romans-doudous qui réconfortent et font sourire à la fin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *