Des vents contraires

Adam, Olivier - Des vents contrairesFiche identité

  • Titre du livre: Des vents contraires
  • Auteur: Olivier Adam
  • Nombre de pages: 282
  • Édition: Points

Résumé

Paul et ses deux enfants quittent la région parisienne pour s’installer en Bretagne après la disparition subite et inexpliquée de sa femme. Ensemble, ils essaient tant bien que mal de se reconstruire malgré son absence. 

Avis     Coeur-blog

En ce moment, cela ne va pas fort côté lecture. J’enchaîne les déceptions, et ce roman, bien qu’il soit un best-seller adapté au cinéma, ne m’a pas plu.
J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire à cause du style d’écriture lourd, indigeste à force d’insister sur le côté poétique des descriptions. La ponctuation est déficiente comme si l’auteur ne connaissait pas l’usage de la virgule.  Les paragraphes ne sont pas toujours liés les uns aux autres, ce qui donne un ensemble décousu et flou : l’auteur passe du coq à l’âne et introduit une multitude de personnages secondaires au fur et à mesure qu’avance l’intrigue. On s’y perd avec tous ces noms et leurs tragédies quotidiennes. Ne parlons même plus de la publicité disséminée ici là et des marques citées. J’ai pu en dénombrer une dizaine, et c’est déjà beaucoup trop !
Comme l’indique le résumé, il s’agit d’une histoire triste : une famille essaie de remonter la pente suite à la disparition inexpliquée de la mère depuis un an. Mais le personnage principal ne m’a pas vraiment plu : certes, Paul essaie d’élever tant bien que mal ses enfants mais tout au long du roman, j’ai senti une certaine complaisance, comme s’il se délectait un peu de son cas et qu’il imputait une partie de ses échecs sur l’absence de Sarah.
En plus, je trouve qu’il y a trop de drames annexes autour du personnage principal. L’auteur en fait trop et sombre dans un pathos morbide et suintant de noirceur: mort tragique de ses parents il y a quelques années, un de ses élèves se suicide, l’une échappe à un tueur en série, l’une meurt de maladie etc.
Si vous vous sentez déprimé je vous conseille d’éviter ce livre. Bref, c’est une lecture qui m’a ennuyée et que je ne vous recommande pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *