Compartiment pour dames

Nair, Anita - Compartiment pour damesFiche identité

  • Titre du livre: Compartiment pour dames
  • Auteur: Anita Nair
  • Nombre de pages: 449
  • Édition: Philippe Picquier

Résumé

L’histoire se déroule en Inde. Un jour, Akhila décide de partir en voyage, seule, vers le sud de l’Inde. Dans le train qui l’emmène à destination, elle fait la connaissance de ces cinq compagnes de voyage, avec lesquelles elle partagera toute une nuit de confidences dans le compartiment pour dames.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

L’Inde est un pays qui me fascine et que j’espère visiter un jour. En attendant d’être réellement sur place, je ne manque pas une opportunité, surtout un livre, pour le connaître un peu plus. Nous avons ici le récit de six portions de vie.
On découvre d’abord le destin d’Akhila, avec plusieurs chapitres qui reviennent sur son passé et qui nous éclairent sur sa vie actuelle. Célibataire à 45 ans, en charge d’une partie de sa famille depuis la mort de son père, Akhila voit sa vie s’effriter sous ses yeux et ses rêves se volatiliser. La question qui la taraude le plus est : une femme peut-elle vivre sans un homme ?
La rencontre avec ces cinq femmes dans le compartiment pour dames est une occasion pour Akhila de connaître d’autres vies, de confronter son expérience avec celles des autres et de pouvoir répondre à ses interrogations.
Ces dernières vont lui partager leur intimité : Janaki, qui a renoncé à son identité en se conformant à l’image que l’on attend d’une femme indienne ; Sheela partagée entre les contradictions de sa famille ; Margaret qui contrôle son mari autoritaire d’une manière fourbe et machiavélique ;  Prabha Devi qui reprend sa vie en mains après plusieurs années de mariage, et enfin, la plus poignante des histoires celle de Marikolanthu, qui subit un destin tragique. Ce dernier récit est celui qui m’a le plus ému, peut-être parce qu’il est le plus dur, le moins « douillet » par rapport à celles des autres femmes.
L‘auteur met en avant aussi le poids de la culture indienne, qui a un impact considérable sur les femmes : le statut apporté par le mariage aux yeux de la société, les contraintes et pressions familiales qui pèsent sur l’existence individuelle, l’omniprésence des castes et des traditions qui entravent la liberté et les choix, les mariages arrangées, les relations hommes/femmes et parents/enfants, le pouvoir des hommes dans la communauté par rapport à celles des femmes, qui selon les « standards indiens » devraient uniquement être des créatures dociles et soumises. Anita Nair dissèque et met en avant chacun de ses éléments pour nous donner un visage très réaliste de l’Inde moderne et des conditions de vie des femmes.
Le style d’écriture est très agréable, mais parfois un peu recherché et entrecoupé de quelques longueurs. Les récits de vie ne se valent pas tous, certains étant à mes yeux plus intéressantes que d’autres.
La fin m’a légèrement déçue car j’aurai aimé connaître la suite. Mais je crois que l’auteur a fait exprès de laisser cette fin ouverte pour que nous puissions terminer le livre nous-mêmes à notre convenance.
Quoiqu’il en soit c’est un livre plaisant que je recommande fortement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *